AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Contexte
Il y a de cela très longtemps, dans les temps oubliés par la civilisation d'aujourd'hui, vivaient deux races ; les humains et les hybrides. Contrairement à ce que vous pensez et à ce que les scientifiques affirment, les hybrides ne sont pas leurs créatures. Seul les animorphes, créature animale humanoïde qui ne peut prendre forme humaine, le sont. La paix et l'harmonie régnaient en maîtres sur ces terres paisibles qui n'avaient jamais connus la guerre ni le désespoir. Toutefois, cette utopie n'empêcha pas la curiosité des scientifiques de s'accroître considérablement et malheureusement, ils ne s'attendaient pas à ce que leurs recherches prennent un tournant désastreux.

Annonce
06/11/12 - Nouveau système de points installé.
05/11/12 - Installation du nouveau design.
31/10/12 - Fin du recensement et suppression des membres inactifs.
XX/XX/XX - blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla
Nos Best Pompotes

Staff


SADNESS
fondat'
MP

Mon image

LUCY
Admin'
MP

Mon image

KAINE
Modo'
MP

Mon image

EZEKIEL
Modo'
MP

Mon image
Plus ?
Les mémos de l'heure

Vous pouvez maintenant faire vos demandes ICI
Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins - Pseudo

Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins - Pseudo

Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins - Pseudo

Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins - Pseudo

Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins - Pseudo


Partagez | 
 

 In Der Familie! [Seul]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je suis un Humain et je suis un mercenaire ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Personne
Amour: L'amour est F.M.R.
Pouvoir: C'est futile de se cacher derrière un pouvoir.
Friedrich M. Rupert

Je suis un Humain et je suis un mercenaire ♥

Nombre de messages : 12
Pépites : 50
Date d'inscription : 04/07/2012

MessageSujet: In Der Familie! [Seul]   Dim 15 Juil 2012 - 16:32

À l’assemblé de la Famille (Sans F.M.R.):

Le Chef se tenait à sa place habituelle, sur la grande chaise du bout de la table, fier de son titre. Il regardait la décoration, des drapeaux rouge et bleu ornant les murs de l’endroit, des piliers fait de façon vielle, d’une époque lointaine, une époque où l’homme venait de naître et où l’homme était fier. Il regardait les chaises vides, sauf celle du vieux chef, où un vielle homme se tenait, l’homme qui avait son dernier mot sur tout, Le droit d’accepter était au chef, mais le vieux chef avait le droit à son mot, pas comme les nouveaux. Le chef attendait, les bras croisé, le regard fort, persistant. Le vieux chef remarqua enfin la présence du chef et inquiet, il prit la parole.

Vieux chef : Qu’as-tu en tête Waldemar?


Le Chef le regarda, ne dédaignant même pas lui faire un sourire, ni même vouloir lui parler. Il leva la main et balaya l’air, tranquillement et prit la parole, désintéressé et ennuyé par la question.

Chef : Rien August, rien de ce qui te concerne en tout cas.

Le vieux chef se rabattit à son dossier, insulter par la manière que le chef lui avait parlé. Puis un premier arrivant se fit savoir, lorsque la porte de la pièce s’ouvrit. Un homme accompagna d’un autre et d’une femme arrivèrent. Ils parlaient entre eux et se sont dirigé directement à un siège, qui semblait leur être approprié. Le chef les regardait, mais ne semblait s’intéresser à eux. D’autre arrivait, un après l’autre, les sièges se remplissaient lentement, les endroits se faisaient de plus en plus vide, puis une seule chaise se sentait seul et c’était celle juste à la gauche du Chef, la place d’F.M.R., le seul qui était en retard. Puis la porte grinça pour laisser apparaître quelqu’un, tout le monde tourna leur tête et se tuent pour voir qui arrivait…

L’arrivé d’F.M.R. :

J’avais pris tout mon temps pour arriver, il n’y avait rien qui pressait. Alors je m’étais arrêter chez un marchand de fruit et je m’étais acheté une pomme et je la mangeais tranquillement tout en marchant au même rythme. J’arrivai dans une ruelle très peux éclairer à cause des bâtiments qui l’entouraient. Je me tournai vers de fougères et de la petite végétation, je regardai des deux côtés et je déplaçai la végétation du chemin pour laisser apparaître une porte taché de vert de moisissure et je l’ouvris dans un grincement à faire frissonner. Je la refermai derrière moi et je me trouvai devant un escalier interminable, je le descendis tout en prenant tous les précautions nécessaire car les escaliers de pierre n’étaient plus tout jeune et l’eau qui s’y accumulait certaines fois, les rendaient glissante et érodaient petit par petit la pierre. Alors que j’atteignis la dernière marche, une porte se dessina devant moi, une porte d’un temps plus vieux inscrit sur la devanture; ‘’In Der Familie’’ avec le signe de la Famille gravé en dessous incrusté d’or et d’argent. J’ouvris tranquillement la porte en espérant ne pas faire de bruis, mais il s’avéra que mes précautions étaient inutile, car le grincement qui s’en produisit ne fit qu’attirer l’attention sur moi, alors, ma couverture détruite, j’entrai et ferma la porte derrière moi, brusquement et je commençai à marcher pour aller à ma place. Le Chef me regardait avec un regard furieux et dans mon désespoir de l’entendre parler, il ouvrit la bouche.

Chef : Alors, on arrive en retard L’ancien?

F.M.R. : Et alors, nous n’avons pas inscrit d’heure d’arriver et de départ dans le règlement et vous n’avez pas commencé, alors personne n’a perdu.

J’étais très arrogant, frôlant même l’hypocrisie, mais mon but n’y était pas, je voulais faire réagir le Chef, le pousser à se mettre en colère. Il continuait à me regarder avec fureur, il reprit même la parole. Tentant d’être calme, mais n’y arrivait pas, je pouvais voir sa mâchoire bouger pour faire grincer ses dents.

Chef : Tout le monde est arrivé et t’attendaient, tu les as mis en retard sur ce qu’ils prévoyaient.

F.M.R. : Et puis? Ils n’avaient qu’à arriver plus tard, non?

Chef : Et tu n’avais qu’à arriver plus tôt! Espèce d’arrogant! Je ne suis pas obliger de te garder comme conseillé! Je pourrais choisir quelqu’un d’autre, je suis sûr que quelqu’un d’autre aimerait prendre ta place.

F.M.R. : Vas-y, je n’en ai jamais voulu de cette place, Le Vieux Chef m’y a mis, je ne l’ai jamais demandé.

Il devint subitement rouge et frappa la table de ses deux points et s’apprêtait à crier quand le Vieux Chef se leva subitement, lui agrippant la figure et l’obligea à se rasseoir dans le fond de sa chaise brutalement. Il prit la parole, furieux.

Vieux Chef : Vous avez bientôt fini les enfants!? J’en ai marre de vos enfantillages, vous ne méritez pas de vous asseoir sur la chaise de vos ancêtres! Ils étaient fier eux, ils avaient la fierté d’être ici, eux, ils avançaient, pas comme vous deux! Vous vous chamaillez sans cesse et détruisez notre fierté et vous pourrissez ces lieux pour votre arrogance! Alors assoyez-vous maintenant et commençons je vous prie!

J’avais un sourire sur les lèvres, j’avais réussis mon coup. Le Chef avait le visage rouge de colère et de gêne, il venait de se faire rabattre par le Vieux Chef, cela n’avait rien de plaisant, cela ne faisait que le rabaisser aux yeux des autres membres et c’était bien ainsi. Alors je pris ma place et sortis ma pomme. Le Chef commença à parler, mais je m’en foutais bien, il n’était pas un bon chef, le Vieux était mieux, il me captivait, pas comme cet espèce de demis ange qui nous sers de Chef. Alors, pendant qu’il parlait, je prenais une bouchée de ma pomme pour le faire frissonner et lui faire fermer le clappait, il me fit signe d’arrêter, puis je le regardais, le sourire aux lèvres, en haussant les épaules pour dire que je ne voyais pas ce qu’il voulait dire. Alors je recommençai en même temps que lui. L’assemblé ne dura longtemps, il avait parlé de plusieurs don je n’avais pas écouté, je m’en foutais, il détruisait ces lieux, il n’était rien et il était même un insecte. Alors que je me levais pour quitter, le Vieux Chef me fit signe. J’approchai et il commença à me parler.

Vieux Chef : Je ne pourrai te protéger pour toujours Friedrich. Je le fais pour ton Père, mais je ne pourrai pour toujours.

F.M.R. : Je sais, mais il est si ennuyeux, il ne sait même pas comment diriger la Famille…

Vieux Chef : Je sais, mais il est notre chef, n’oublie qu’il a réussi le test et que tu ne peux l’enlever de là, il devrait mourir pour cela, mais tu n’as pas le droit de le tuer, cela déclencherait une guerre entre les deux familles et puis je ne veux pas que tu le tue, seulement que tu lui donnes une chance…

Je le regardai tout en soupirant. Je mis ma main sur son épaule et je haussai les épaules, il avait l'air désespéré, mais il m'aimait, il était mon grand père tout de même, puis je me retournai et quitta L’assemblé, tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

In Der Familie! [Seul]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seul et perdu...
» Big Boss motorisé. Seul ou accompagné ?
» Sur une barque ... seul ... avec elle ...
» L'âme est le seul oiseau qui soutienne sa cage... ( PV Fraise des bois )
» Seul... face à une mer de cadavres [PV Noah]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Hybrid Life :: Yakusoku City :: ㄨ Rues & Ruelles-