AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Contexte
Il y a de cela très longtemps, dans les temps oubliés par la civilisation d'aujourd'hui, vivaient deux races ; les humains et les hybrides. Contrairement à ce que vous pensez et à ce que les scientifiques affirment, les hybrides ne sont pas leurs créatures. Seul les animorphes, créature animale humanoïde qui ne peut prendre forme humaine, le sont. La paix et l'harmonie régnaient en maîtres sur ces terres paisibles qui n'avaient jamais connus la guerre ni le désespoir. Toutefois, cette utopie n'empêcha pas la curiosité des scientifiques de s'accroître considérablement et malheureusement, ils ne s'attendaient pas à ce que leurs recherches prennent un tournant désastreux.

Annonce
06/11/12 - Nouveau système de points installé.
05/11/12 - Installation du nouveau design.
31/10/12 - Fin du recensement et suppression des membres inactifs.
XX/XX/XX - blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla
Nos Best Pompotes

Staff


SADNESS
fondat'
MP

Mon image

LUCY
Admin'
MP

Mon image

KAINE
Modo'
MP

Mon image

EZEKIEL
Modo'
MP

Mon image
Plus ?
Les mémos de l'heure

Vous pouvez maintenant faire vos demandes ICI
Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins - Pseudo

Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins - Pseudo

Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins - Pseudo

Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins - Pseudo

Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins - Pseudo


Partagez | 
 

 New life, suite [Shou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je suis une Vampire au service de mon maître ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: esclave de Shou Hel
Amour:
Pouvoir: contrôle les ombres de la façon à créer deux grandes ails noires
Crystale

Je suis une Vampire au service de mon maître ♥

Nombre de messages : 22
Pépites : 50
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: New life, suite [Shou]   Dim 9 Sep 2012 - 15:42





Ma nouvelle cage
Bien plus jolie que la précédente, je dois l'avouer





    Les minutes s'enchainent sans relâche, emportant plus loin encore mon passé, le troublant, lui apportant des zones flous, lui enlevant des mots et des couleurs.
    Des visages.
    Le temps défile à une vitesse folle, m'entrainant avec lui, sans égard ni tendresse. Je me fais emporter par le flot d'évènement qui s'enchaine les uns après les autres, sans pouvoir rien stopper.
    Cela prendra fin.

    Je suis décidé à sortir de cette vie qui s'offre à moi sans que j'aie pus rien n'y faire. Et ceci demande une concentration et une présence de tous les instants. Aussi, alors que Shou m'entraine, me tenant fermement par le poigné, aussi bien qu'il l'aurait fait avec une laisse, je regarde, j'enregistre, je retiens, se qui se passe autour de moi. Les odeurs, les voix, les lieux, les tournant. Tout.
    J'apprends, petit à petit, à connaître la vie, les chemins, les rues et les ruelles. Le début d'une carte.
    Je vois doucement changer le paysage, passant des rues marchandes aux habitations simples, puis enfin, le quartier riche. Un quartier remplit de grandes maisons, entourées de grands jardins, avec de nombreux esclaves. C'est dans l'une d'elle que je vivrais désormais. Shou commença enfin à ralentir le pas, il tourna à un coin de rue avant de s'immobiliser devant un grand portail.

    Fin de la balade





[HRP: je t'ai légèrement contrôlé, excuse moi =3 ]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis un Vampire  et je suis un marchand ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Personne / Personne.
Amour: Malice.. ♥.
Pouvoir: Manipulation du sang.
Shou Hel

Je suis un Vampire et je suis un marchand ♥

Nombre de messages : 77
Pépites : 50
Date d'inscription : 04/07/2012

MessageSujet: Re: New life, suite [Shou]   Mer 19 Sep 2012 - 11:15

Bien...

T'as faim ?

Un vampire réduit à l’état d’esclavage. J’ai encore du mal à y croire. Et pourtant, c’est bien une jeune demoiselle qui était de la même espèce que moi et que je tenais fermement par le poignet. Je me demande encore comment est-ce possible de faire d’un vampire, une créature si puissante, en un simple esclave. Bien entendu, je ne suis pas non plus de tout reproche, je profite bien de cette situation, car maintenant j’ai pu faire de cette demoiselle mon esclave. Mais après tout, je pense qu’un jour je pourrais la libérer de cette condition. Mais d’abord elle doit rebondir et passer à autre chose. Elle va découvrir sa nouvelle cage, qui sera le jour et la nuit en comparaison avec la cage dans laquelle elle habitait. Elle dormira dans une chambre seule, car je n’ai pas vraiment confiance en elle pour le moment. Je ne peux vraisemblablement pas la laisser dormir dans un dortoir composé majoritairement d’esclave humain. D’autant plus que la demoiselle ici présente est affamée. Non je ne peux ne pas me permettre de faire cette bêtise. Quand elle mangera à sa faim et quand elle sera prête à partager une chambre alors pourquoi pas. Mais pour le moment je ne prends aucun risque.

Bref, après quelques longues minutes de marches, Crystale et moi étions presque arrivés au manoir. Après quelques rues arpentées, nous nous trouvâmes enfin devant le portail. Que j’ouvris d’une main tout en tirant la demoiselle vers moi pour éviter qu’elle ne fasse une bêtise. Je vous l’ai dit, je compte surveiller cette fille de près, elle ne doit pas faire de bêtises et je compte m’en assurer. Bref, une fois que nous avons franchi le portail, je l’attirai alors vers la porte que j’ouvris. Je laissais alors entrer la demoiselle avant moi en lâchant son poignet. Une fois qu’elle fût à l’intérieur, je refermais à clé derrière moi et me retournai alors vers la demoiselle avant de la regarder d’un air amusé. Je suppose qu’avant toute chose, je devrais lui expliquer comment ça se passe ici et surtout, les choses que je ne veux surtout pas qu’elle fasse. Je me mis alors face à elle et je plongeai mon regard dans le sien avant de lui dire d’une voix mielleuse, mais gardant tout de même une certaine touche de virilité et surtout d'autorité :

« Bien, je vais te faire, faire une petite visite des lieux. Mais avant toute chose, tu vas m’écouter attentivement. Tu dormiras seule pour le moment, je préfère éviter tout débordement. Étant donné que tu es la seule esclave vampire de cette maison, je vais te donner à manger ce que je mange habituellement, je pense que tu vas apprécier. Mais, ne te nourris surtout pas d’un ou d’une esclave, je suis le seul autoriser à faire cela. Ne t’en fais pas, tant que tu es sage, tout se passera bien, j’ai pour habitude de bien traiter mes esclaves. Bien... t’as faim ? »

Pourquoi ai-je l’impression que je connais déjà la réponse à cette question ? Mystère, mystère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis une Vampire au service de mon maître ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: esclave de Shou Hel
Amour:
Pouvoir: contrôle les ombres de la façon à créer deux grandes ails noires
Crystale

Je suis une Vampire au service de mon maître ♥

Nombre de messages : 22
Pépites : 50
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: New life, suite [Shou]   Mer 26 Sep 2012 - 14:56





Ma nouvelle cage
Maman, quand est-ce qu'on mange ?





Une grille. Des barreaux. Du fer. Encore et encore. Une prison dorée. Mais une prison quand même. Rien ne change, rien n'évolue. Tout n'est qu'une suite d'évènements, sans queue ni tête, sans début ni fin. Un cycle ininterrompu. Un cercle vicieux. Jusqu'à ce que je décide de briser ce cercle. Le briser, encore en encore, pour le remodeler à l'image que je veux. Le tordre. En faire une ligne droite, avec des chemins, où je pourrais sans cesse choisir la route qui me convient. Mais pour briser, casser, tordre, défaire, refaire, il faut des outils. Des armes. Pour l'instant, j'ai les mains vides, seul mon esprit, ma détermination, ma volonté sont là pour m'aider dans mon lourd travaux. Mais bientôt, j'arriverai à forger moi-même mes armes.
Les armes de ma destiné.

Ses armes, elles me serviront par étapes. Car mon but ne se trouve qu'à la suite d'une série d'épreuves, loin, très loin. J'ai plusieurs paliers à franchir, avant d'atteindre le sommet. Mais j'y arriverai.
J'y crois.

Shou finit par ouvrir le portail, sans même me lâcher. Il a encore peur que je fasse quelque chose de stupide, n'est-ce pas ? Quoi ? Me débattre ? M'enfuir ? Pour aller où ? Et puis, j'ai faim ! Ici, j'aurai de quoi me reconstruire, redevenir forte, et fière, pour mieux repartir.
Je sors de ma rêverie, j'observe, j'écoute. Je sens. Je vois.
Mille couleurs ornent le jardin, riche en fleur, en arbuste, en buisson, très bien entretenue, propre et vert. J'entends le chant d'oiseau, le bruit du vent et des feuilles, de la vie dans la maison et des voisins autour. Une vie que j'avais perdue de vue. Des odeurs de terre, de plantes, de fleurs, de rue viennent à moi. Mais aussi une, plus alléchante encore, qui me fait tourner la tête un instant. Je sens la vie. Je sens le sang. Je me reprends du mieux que je peux, respirant par la bouche. La magie des lieux disparaît alors que j'essaye de me calmer. J'arrive juste à temps à décontracter mon visage, avant que Shou n'ouvre grand la majestueuse porte d'entrée et ne se tourne vers moi pour me laisser passer. Il me lâche le poignet, le temps de pénétrer dans le hall.

J'eus à peine le temps de faire un pas dans la pièce richement décoré que j'entendis le cliquetis de la clef derrière moi. Ce bruit résonna en moi avec autant de force que lorsque l'on m'avait enfermer pour la première fois, faisant monter en moi une vague de colère, d'indignation, et une très légère crise de claustrophobie (se qui est assez stupide vu la grandeur de l'entrée) Malgré tout, je me maitriser, pour ne rien faire paraître, avant de me retourner vers lui, attendant qu'il parle. J'aurai tout mon temps plus tard pour faire exploser ma rage, dans un endroit plus … discret, loin de son regard calculateur. Et amusé.
Ce que je détestais le plus, finalement. Voir cette étincelle de rire au fond de ses yeux, alors que je me retrouve devant lui, au plus bas de l'échelle sociale me fait le détester encore plus.

Il se mit bien face à moi, le regard dans le miens. Exactement comme dans le magasin. Même position, même timbre de voix, même situation.
Qu'est ce que je vous disais, un cycle sans fin …
Je ne dis mot, après tout, je n'avais rien à dire, je n'aimais, et je n'aimerai jamais l'endroit où je me trouvais, ni lui, ni ma condition, ni rien en faite. Il commença donc à parler, prenant encore une fois sa voix désagréablement mielleuse, bien que cette fois, sur de mon appartenance, il y mis de l'autorité :

« Bien, je vais te faire, faire une petite visite des lieux. Mais avant toute chose, tu vas m’écouter attentivement. Tu dormiras seule pour le moment, je préfère éviter tout débordement. Étant donné que tu es la seule esclave vampire de cette maison, je vais te donner à manger ce que je mange habituellement, je pense que tu vas apprécier. Mais, ne te nourris surtout pas d’un ou d’une esclave, je suis le seul autoriser à faire cela. Ne t’en fais pas, tant que tu es sage, tout se passera bien, j’ai pour habitude de bien traiter mes esclaves. »

Si j'avais pus, j'aurai levé les yeux au ciel. Il me prenait pour qui, une demeurée ? J'avais bien compris que je n'étais qu'un "être inférieur", que cette maison lui appartenait et que, vu comment il c'était déplacé avec moi, j'étais un danger publique. Rien de vraiment nouveau. Même si j'appréciais légèrement son "amabilité" envers moi, que se soit au sujet du repas ou de la chambre … Je lui fis un léger sourire tout se qu'il y a de plus faux et de plus vrai à la fois, puis il repris :

« Bien... t’as faim ? »

… Il le fait exprès, rassurez moi ? Il sait pertinemment que je meurs littéralement de faim, et en plus il se fiche de moi ? Rahh ! Si j'avais pus … Oui bon, calme, gentille, pas taper le monsieur. Gentil monsieur. Je prends une grande inspiration mentale, et j'essaye de faire comme si cette question n'était pas la plus stupide du monde. Une réponse amicale … Réfléchis ! Un "à ton avis pauv' tache" ou un "tu te fiche de moi là !?" n'était pas la meilleur des idées …

" Proposé si gentiment, comme dire non "

Un sourire gentil, une voix douce, chaleureuse, et c'est bon.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis un Vampire  et je suis un marchand ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Personne / Personne.
Amour: Malice.. ♥.
Pouvoir: Manipulation du sang.
Shou Hel

Je suis un Vampire et je suis un marchand ♥

Nombre de messages : 77
Pépites : 50
Date d'inscription : 04/07/2012

MessageSujet: Re: New life, suite [Shou]   Sam 6 Oct 2012 - 13:09

Crystale...

Un sourire sincère, c'est trop demandé ?

Bien, me voilà donc en compagnie de ma nouvelle esclave et je me demande bien comment je vais pouvoir la gérer celle-là. Même si elle est sage pour le moment, cela m’étonnerait fortement qu’elle le reste tout le temps. Et même si je peux minimiser le risque de bêtises de sa part, je ne peux pas non plus le rendre nul. Il va donc falloir que je la surveille de près malheureusement et je n’ai pas vraiment que ça à faire. Enfin bref, il va tout de même falloir que je lui fasse un peu confiance tout de même. Je pense que si je la traite bien il ne devrait pas y avoir de problèmes normalement. Il ne me reste plus qu’à m’occuper un peu d’elle pour le moment. Bref, alors que celle-ci répondit à ma question d’un oui franc et massif, j’eus un petit sourire narquois au visage. Elle était tout de même un peu hypocrite cette demoiselle. Bref, pas besoin de s’attarder sur ce petit détail, je ne suis pas vraiment du genre à m’attarder sur la personnalité de mes esclaves, du moment que ceux-ci font le boulot que je leur demande, il n’y aura aucun problème pour eux.

À l’inverse, s’ils tentent de faire une connerie, il se peut que cela finisse très mal pour eux. Mais je sais pertinemment que Crystale ne fera pas de bêtises auquel cas elle pourrait peut-être le regretter amèrement. Bref, une fois qu’elle eu réponde favorablement à ma demande, je la laissais me suivre, pour lui faire tout d'abord une petite visite du manoir. Désolé ma chère, mais tu vas devoir attendre un petit peu avant de pouvoir satisfaire ta faim. Il faut tout de même qu’elle sache se repérer dans ce lieu, car c’est sa nouvelle habitation après tout. Bref, je lui fis faire un rapide tour de toutes les pièces et m’assurait ensuite qu’elle arrivait à trouver son chemin en lui demandant de rendre à un point à un autre, ce qu’elle fit pour mon plus grand plaisir. Non pas que je la trouve idiote bien entendu, mais mon manoir n’est pas vraiment un endroit propice aux gens n’ayant aucun sens de l’orientation. Je me rendis alors avec elle dans la pièce où était conservée toute ma nourriture avec la demoiselle. Une sorte de cave à vin, mais avec du sang si vous voulez. Flippant ? Je ne trouve pas.

Bref, je posais ensuite mes yeux sur la demoiselle avant de lui dire d’une voix calme :

« Tu trouveras ici ce que tu cherches, je suppose. Le sang de très haut de gamme est tout au fond, je t’autorise à en boire un peu, mais n’en abuses pas non plus, gardes-en pour moi. Bref, vas-y sers-toi. »

Je laissais donc la demoiselle faire comme bon lui semblait, en espérant qu’elle trouve de quoi la satisfaire et qu’elle soit d’une humeur plus enjouée par la suite, ça commence légèrement à m’emmerder de la voir faire cette tête d'enterrement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis une Vampire au service de mon maître ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: esclave de Shou Hel
Amour:
Pouvoir: contrôle les ombres de la façon à créer deux grandes ails noires
Crystale

Je suis une Vampire au service de mon maître ♥

Nombre de messages : 22
Pépites : 50
Date d'inscription : 14/07/2012

MessageSujet: Re: New life, suite [Shou]   Lun 26 Nov 2012 - 17:23

[je suis nul, vraiment désolé T-T]




Ma nouvelle cage
Maman, quand est-ce qu'on mange ?





    Un sourire narquois se peignit sur son visage. Le genre de sourire que je ne supporte absolument pas. Le genre qui vous fait sentir que vous avez fait une erreur, que vous dégringolez aux yeux de la personne en face de vous. Ce que je ne voulais absolument pas. Heureusement, je commençais à m'y faire. C'était comme ça avec lui, je suppose. Aujourd'hui, j'y aurais droit.
    C'est tout.
    Il commença à marcher, et me montra les pièces principales. Je compris qu'il me faudrait encore attendre, et fis de mon mieux pour que ce moment dure le moins longtemps possible. Son manoir était grand, très grand, surement plus grand que le miens. Enfin, celui qui avait été le miens. Malgré ça, la disposition des pièces restait à peu près la même. Chambre et salle de bain à l'étage, cuisine en bas, grande salle à manger, petit salon, grand salon, pièce privée, on retrouvait à peu près tout. Il ne s'attarda pas néanmoins, certaines pièces me restaient inconnues, mais j'allais avoir largement le temps de toutes les connaitre.
    J'eu bien sur droit à l'irremplaçable "maintenant, montre moi que tu te souviens du chemin pour aller à …", classique, tellement efficace. Du point A au point B, grandes foulées précises, le regard droit, sur de moi. Aucun doute, j'avais appris ma leçon en chemin. Cela sembla le contenter, car il m'entraina dans une des pièce qu'il ne m'avait pas encore montrait, ouvrant la porte sur plusieurs ranger de liquide rouge.
    Ces yeux se posèrent sur moi, alors que j'arrachais les miens du spectacle avant de me rendre folle. J'avais beau faire tout les efforts du monde, la faim me tenaillait plus que de raison, et rester juste debout, dans cette pièce, était une torture.

    « Tu trouveras ici ce que tu cherches, je suppose. Le sang de très haut de gamme est tout au fond, je t’autorise à en boire un peu, mais n’en abuses pas non plus, gardes-en pour moi. Bref, vas-y sers-toi. »

    Encore un test. Ou peut être pas. Il n'empêche que je savais pertinemment qu'aller prendre le sang du fond serai très, très mal. D'une part parce que c'étais le siens, et que gouter maintenant du si bon sang sans jamais pouvoir y retoucher serait affreux, et ensuite parce que, dans mon état, je serais capable de tout lui siffler d'un coup. Et en vitesse éclair en plus !
    Je lui souris, peut être un des rares vrais sourires que je lui ai fait dernièrement, doubler un léger "merci" avant de me tourner vers les rangers de liquide vital. Je m'avance dans les rangs, n'allant pas jusqu'au fond, mais profitant quand même de l'opportunité pour boire du sang de qualité un minimum supérieur.
    Après tout, je ne sais pas quand sera ma prochaine fois.
    Je m'arrête enfin devant une partie à l'odeur légèrement salée, qui me marque plus que celle derrière moi. Mes sens s'affolent, mais j'essaye de garder des gestes calmes. Je sais qu'il me surveille. J'ouvre le récipient, et me sert. Doucement d'abords, j'avale de grande gorgée qui apaisent mon corps comme mon esprit.
    Enfin du sang !
    Une plénitude que je n'avais pas connue depuis des lustres calme mon esprit agitée. Je reprends mon souffle avant de reprendre, sentant le liquide, maintenu tiède, coulé dans ma gorge. Je bois tout mon saoule, finissant la bouteille, et en entamant une autre. Jamais je n'avais crut pouvoir avoir aussi soif. J'avais un peu peur de la quantité que j'avais déjà avalée, sans être rassasié, mais la deuxième bouteille suffit à remplir complètement mon estomac mit à mal tout se temps. Je la repose doucement, près de la première, avec un soupire de contentement.
    J'essuie délicatement, du bout des doigts, le sang qui glisse encore de mes lèvres rougit, pour venir le lécher une dernière fois. Enfin, en paix pour la première fois depuis des mois, je me mets à penser que, peut être, la vie pourrait ne pas être si mal. Cette idée ne fait que m'effleurer avant de repartir, mais je décide d'être gentille, au moins pour aujourd'hui, avec celui qui m'avait permis de retrouver un semblant de calme. Je ramasse les deux bouteilles, ne souhaitant pas les laisser trainer, et retourne vers lui, nettement plus détendu.

    " Je dois dire que ça va nettement mieux, merci beaucoup !"

    Puis avec un grand sourire, mêler d'un peu de malice, comme seuls mes bons jours peuvent encore en produire, je montre les deux bouteilles vides :

    " Où dois-je poser ceci, Monsieur ? "

    Oui, je l'humour, chose si rare chez moi. Mais aujourd'hui, il avait bien le droit à un peu de bonne humeur, non ?




[Ai-je bien fait de mettre de l'humour ? Oo le soir, j'suis vraiment trop fatigué pour rp =/ Bref, voila, enfin \o/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: New life, suite [Shou]   

Revenir en haut Aller en bas
 

New life, suite [Shou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Hybrid Life :: Yakusoku City :: ㄨ Quartier Chic :: Manoir Hel-