AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Contexte
Il y a de cela très longtemps, dans les temps oubliés par la civilisation d'aujourd'hui, vivaient deux races ; les humains et les hybrides. Contrairement à ce que vous pensez et à ce que les scientifiques affirment, les hybrides ne sont pas leurs créatures. Seul les animorphes, créature animale humanoïde qui ne peut prendre forme humaine, le sont. La paix et l'harmonie régnaient en maîtres sur ces terres paisibles qui n'avaient jamais connus la guerre ni le désespoir. Toutefois, cette utopie n'empêcha pas la curiosité des scientifiques de s'accroître considérablement et malheureusement, ils ne s'attendaient pas à ce que leurs recherches prennent un tournant désastreux.

Annonce
06/11/12 - Nouveau système de points installé.
05/11/12 - Installation du nouveau design.
31/10/12 - Fin du recensement et suppression des membres inactifs.
XX/XX/XX - blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla
Nos Best Pompotes

Staff


SADNESS
fondat'
MP

Mon image

LUCY
Admin'
MP

Mon image

KAINE
Modo'
MP

Mon image

EZEKIEL
Modo'
MP

Mon image
Plus ?
Les mémos de l'heure

Vous pouvez maintenant faire vos demandes ICI
Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins - Pseudo

Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins - Pseudo

Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins - Pseudo

Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins - Pseudo

Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins - Pseudo


Partagez | 
 

 Peluche orange cherche maître [PV Kaito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je suis une Ecureuil au service de mon maître ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Kaito Hawkeye
Amour: Personne.
Pouvoir: Rien.
Eso Nutswood

Je suis une Ecureuil au service de mon maître ♥

Nombre de messages : 14
Pépites : 50
Date d'inscription : 01/09/2012

MessageSujet: Peluche orange cherche maître [PV Kaito]   Jeu 25 Oct 2012 - 17:23

Ah, le marchand d'esclave, ses cages froides et nauséabondes du sang et de la sueur qui s'y incrustent dans le fer des barreaux et les font rouiller, les rendant encore plus aptes à transmettre le tétanos, ah, les chaînes cliquetantes qui vous serrent les membres jusqu'à en laisser des marques rouges et brûlantes, ah, la nourriture infâme servie sous forme de bouillie, potage clair dans lequel flotte une mie de pain molle et probablement infestée d'oeufs d'asticots ou autres parasites alimentaires. Mais aussi cette lampe claire qui crépite au-dessus de votre cage, sa lumière crue vous empêchant de dormir dans cette caisse de toutes façons trop petite pour que vous y dormiez autrement que pliée en 4 sur vous-même, et son habituelle agitation, entre le gérant pas aimable, les clients touche-à-tout et les cris de vos compagnons de cellules plaintifs et insupportables. Quel paysage bucolique!

Ce que je peux regretter ma cabane dans la forêt... J'y étais seule, personne pour me déranger... Et j'y menais une vie saine! Mais... comment est-ce qu'on peut ne pas vivre heureuse autrement qu'en étant saine de corps et d'esprit?

C'est pour moi un vrai enfer, cette cage... J'ai donc tout le temps froid, faim, soif, sommeil et j'ai mal tant à la tête qu'au reste du corps...
Cet-après-midi encore, je pratiquais mon seul et unique loisir dans cette boîte de fer exigüe, c'est à dire ignorer tout le monde. Ils me font chier... Le gars du magasin qui n'en fout pas la ramée et grogne tout le temps quand il m'apporte ma nourr... Nan, c'est même pas digne d'être appelé Nourriture... c'est du caca, sans la moindre trace de vitamine, vouée à la carence alimentaire, voilà c'que c'est. 'pis cet imbécile d'hybride dans la cage d'à côté, qui ne peut pas s'empêcher de pleurnicher... à cause d'eux, mon cycle de sommeil est perturbé. Je suis constamment excédée de les entendre... Moi qui ai mis des années à établir un rythme de sommeil idéal! Je ne peux même pas avoir mes 8h de repos quotidiennes... Et... ne parlons pas de pouvoir me dégourdir... J'ai l'impression d'être un vieux hamster tout rouillé.

Roulée en boule sur ma queue touffue qui me servait d'oreiller à longueur de journée, je gardais les yeux fermés pour ne pas regarder l'horreur du lieu, même si je ne pouvais me débarrasser de l'odeur infecte qui vous prend le nez comme une vilaine grippe. Heureusement que j'avais ma queue, sinon je n'aurais pas tenu jusqu'ici. Je n'ai jamais eu autant besoin de la câliner que dans une pareille dépression... Je suis sûre que je vais tomber malade d'ici peu... Les larmes qui coulaient sur mes joues étaient faites autant de dépit et de désespoir que de dégoût, tant les effluves de sang, de sueur et... d'autre chose... Me soulevaient le coeur. Je ne bougeais même pas du moindre centimètre lorsque les clients s'accrochaient aux barreaux de ma cage pour m'observer. De toutes façons, difficile de bouger, autant avec un espace aussi petit qu'avec ces menottes trop serrées qui attachaient mes poignets au sol de ma cage, et ce collier qui m'entaillait la peau du cou de manière très irritante...

Bref, c'était un après-midi comme un autre. Oh, et ne me faites pas rire avec cette histoire de maître, ça n'arrivera jamais. Bref. Je suis Eso, 23 ans, écureuille, et ma vie, c'est de la merde.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis un Humain +don et je suis un maître chaleureux ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Setsuna la chieuse =p et Eso la mangeuse de noisettes x3
Amour: This is a secret =p
Pouvoir: contrôle de gravité et oeil de l'aigle
Kaito Hawkeye

Je suis un Humain +don et je suis un maître chaleureux ♥

Nombre de messages : 34
Pépites : 50
Date d'inscription : 28/09/2012

MessageSujet: Re: Peluche orange cherche maître [PV Kaito]   Jeu 1 Nov 2012 - 10:54

[Les évènements du rp se déroulent après que j'ai finis d'adopter Setsuna, même si mon rp avec elle n'est pas finit ^^]

Depuis peu, pas mal de choses avaient changées dans ma vie... Mais le pire, c'est que tout ces changements étaient le résultat d'une seule et même personne, une jeune fille aux cheveux violets, une neko du nom de Setsuna. Cette fille était loin d'être un ange, c'était au contraire la femme la plus rebelle qui m'a été donné de rencontrer, la plus dure aussi... Sa haine envers les humains, dont je ne connais toujours pas la raison exacte, ses exigences, son sale caractère... Elle était renfermée sur elle même, je savais qu'elle avait beaucoup de choses sur le cœur, mais pourtant, malgré mes tentatives jusque là vaines, elle ne voulait rien me dire, cela en était presque désespérant. Pourtant ma détermination ne flanchait pas, et je n'allais pas baisser les bras de sitôt, je comptais bien découvrir son passé, je voulais savoir pourquoi est elle comme ça, si distante, si méfiante envers moi, alors que je cherche à l'aider. Mais pour le moment, j'ai décidé de lui lâcher la grappe. Je peux comprendre qu'au final ça donne encore moins envie de se confier quand la personne insiste au point de forcer... Fort heureusement je m'en suis rendu compte assez tôt pour éviter de tout foutre en l'air, elle avait besoin de respirer.

Ceci étaient donc toutes les pensées qui me turlupinaient ce matin, alors que j'étais encore allongé dans mon lit, mains croisées derrière ma nuque à regarder le plafond, pensif. Je poussais un soupir en fermant les yeux, ramenant mon regard sur mon réveil qui indiquait 9h00 pile. J'avais plutôt bien dormi en fait, en même temps hier je suis resté travailler au bar jusque deux heures du matin. Et aujourd'hui était un jour de congé pour moi, j'en profitais donc comme il se doit. Comme toute personne normale, j'entamais la journée de façon classique, une bonne douche chaude et un petit déjeuner bien copieux pour avoir l'énergie nécessaire. Autant dire qu'après ça, la journée s'annonçait plutôt bien, mais je ne savais pas ce que je pourrais bien en faire. Pas la peine de chasser vu que j'avais déjà tout le gibier nécessaire dans la réserve... Je me triturais alors les méninges en me grattant la tempe avec l'index, haussant un sourcil en même temps. C'était bien calme dans la maison, à croire que Setsuna dormait encore... à moins qu'elle se soit encore fait la malle pour la journée... Bah si c'est le cas elle sera de retour ce soir donc pas d'inquiétude.

Je finissais de m'habiller, mettant ma tenue "habituelle", un débardeur noir, un pantalon court de couleur kaki et mes tennis. Je mis ensuite mon petit gilet rouge sans manches pour en terminer avec les préparatifs de la journée. Mon esprit lui, était toujours embrouillé, par les mêmes pensées que tout à l'heure dans mon lit, c'était toujours la Neko qui en était l'origine, décidément... Bref, pour me sortir ces idées de la tête, je me décidais de sortir et d'aller en ville pour penser à autre chose, ou alors y réfléchir encore et encore si je n'arrive pas à m'ôter ces pensées de la cervelle. C'était un peu comme la roulette russe dans ma tête, je ne savais pas ce qui allait se passer une fois en ville, mais ça, seul l'avenir me le dira, peut être que je trouverais l'inspiration pour enfin résoudre la jeune fille à me dire qui elle est vraiment. Après avoir fermé la porte d'entrée de ma demeure, je me mis en route sur les chemins de la forêt, mains en poches, mes lunettes de soleil sur le nez, à regarder le paysage ensoleillé, mes yeux cachés par les verres assombris.

Une fois arrivé en ville, je dois dire que c'était bien animé aujourd'hui, vu qu'on était vendredi et qu'il faisait beau, cela n'avait rien d'étonnant, les gens sortent pour le dernier jour de la semaine, tout du moins ceux qui comme moi, ne travaillent pas. Mon regard se portait sur les divers magasins qui parsemaient les rues, puis il y en a un qui attira d'avantage mon attention, un magasin d'esclaves. Le genre de magasin qui me répugnait assez car je détestais l'idée qu'on puisse encore accepter la loi des esclaves à notre époque. C'était la curiosité qui me frappa à ce moment là, là dedans, étaient sûrement vendus des hybrides, comme Setsuna... Et si elle avait connu ça? Le fait d'être enfermée dans une cage à longueur de journée? J'ignorais si c'était bien le cas, si elle avait subit ça par le passé, mais dans le doute, je me disais que ce serait pas une si mauvaise idée de voir un peu dans quelle condition sont traités les "esclaves" ici. J'entrais en poussant la poignée, faisant sonner la clochette de porte. Le vendeur me regardait du coin de l’œil sans dire un mot, et j'en fis de même, ce type me répugnait rien qu'au regard, un esclavagiste quoi... Quand je vis les différents êtres dans ces cages si petites, avec de la bouillie comme nourriture, j'en serrais les poings, mais je devais garder mon calme, ne pas péter un plomb. Car si ça ne tenait qu'à moi, j’assommerais ce vendeur et prendrais ses clés pour libérer tous ces être vivants enfermés. Mais là je deviendrais un criminel qui bafoue une "loi" et là j'ai pas besoin de ça.
J'en avais assez vu, et je tournais les talons pour partir le plus vite possible, n'étant plus très loin de la porte, car si je restais plus longtemps encore, j'allais pas réussir à me contrôler. Finalement, je comprend pourquoi la plupart des hybrides haïssent les humains, quand on voit ce que certains d'entre nous leur font subir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis une Ecureuil au service de mon maître ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Kaito Hawkeye
Amour: Personne.
Pouvoir: Rien.
Eso Nutswood

Je suis une Ecureuil au service de mon maître ♥

Nombre de messages : 14
Pépites : 50
Date d'inscription : 01/09/2012

MessageSujet: Re: Peluche orange cherche maître [PV Kaito]   Mer 7 Nov 2012 - 22:26

J'entends encore du bruit dans le magasin, derrière les barreaux de ma cage. C'est encore un vilain client qui vient, et qui va me tripoter la queue à travers la grille pour voir à quoi je ressemble, je m'en fous, ça, ça arrive toute la journée. Je n'en ferais rien, aussi parce que je n'ai pas le choix. Si je n'avais pas les mains attachées, je leur péterais bien les deux poignets à chacun, mais dans le cas où je me trouve, autant ne pas bouger du tout et les ignorer complètement. Nan, mais de toutes façons, je suis pas d'humeur à péter des poignets. Rien que le fait d'être enfermée ici me donne des envies de suicide... Je dépriiiiime...

Je me retourne pour me mettre sur l'autre flanc, ça fait trois heures que je suis sur le même, au bout d'un moment ça fait un mal de chien. J'aperçois la tête du client au détour du regard: un homme, enfin, un "presque-plus-gamin", cheveux noirs, une tête marrante. Dans l'ensemble pas mal, mais, pas mon genre. Pourquoi je pense à ce genre de trucs, moi, d'abord? J'ai pas besoin de penser à ça. D'ailleurs, le mec tourne les talons et retourne vers l'entrée. Aussitôt entré, aussitôt reparti, ça devait être ce genre de lâches qui vient voir les hybrides que nous sommes et qui prétend qu'on nous traite cruellement, mais qu'est trop peureux pour faire quoi que ce soit pour faire avancer nos droits. Dans une société contrôlée par les démons, il n'y a aucun espoir qu'un jour nous, les Hybrides, soyons reconnus en tant que personnes... On sera à jamais des... choses.
D'ailleurs, ça devient encore plus chiant quand les autres hybrides avec lesquels on t'as mis se plaignent comme des gamins sans leur môman... Mais tais-toi, imbécile, t'as plus de parents, arrêtes de les pleurer et laisse-moi dormir! Il y a un moment ou je ne peux plus supporter ça.

Me relevant d'un bond, je cogne violemment du front contre les barreaux de ma cage et perce du regard la pénombre, me mettant hors de moi. Mes yeux foudroient le pauvre petit gamin dans la cage d'à côté, qui me répond avec son regard terrifié. Sur le coup de ma colère, ses jérémiades se stoppent net et il se plaque au fond de sa cage, provoquant un vacarme métallique, avec moi qui vocifère depuis l'autre côté de la grille:

-T'as fini, toi? Laisse le monde tranquille et chiale en silence! Tu vois pas que tu me tapes sur le système?


Plus un bruit. Pas seulement le gamin, mais aussi toute l'échoppe s'était figée dans le silence, chaque paire d'yeux braquées sur nous deux. J'avais crié tellement fort que j'avais attiré toute l'attention. L'autre client n'avait même pas passé le pas de la porte. Sentir tous ces yeux sur moi me faisait me sentir encore plus mal qu'il y a quelques instants... ça me mettait... Mal à l'aise! Je vois le vendeur se diriger vers ma cage pour me calmer, probablement. Rien à foutre! J'ai les nerfs!

-Et vous tous? Qu'est-ce que vous avez à me regarder? Vous avez jamais vu d'écureuil dans une cage?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis un Humain +don et je suis un maître chaleureux ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Setsuna la chieuse =p et Eso la mangeuse de noisettes x3
Amour: This is a secret =p
Pouvoir: contrôle de gravité et oeil de l'aigle
Kaito Hawkeye

Je suis un Humain +don et je suis un maître chaleureux ♥

Nombre de messages : 34
Pépites : 50
Date d'inscription : 28/09/2012

MessageSujet: Re: Peluche orange cherche maître [PV Kaito]   Dim 11 Nov 2012 - 4:54

Rencontrer un hybride dans la rue, et d'autres dans une animalerie, croyez moi la sensation est bien différente. Dans cet endroit où se trouve un grand nombre d'être vivants enfermés dans ces petites cages, chacun espérait qu'un jour un client vienne les délivrer de leur sort. C'était ce genre de regard que je sentais peser sur moi en ce moment, alors que petit à petit, j'approchais de la porte pour m'apprêter à sortir. Certains penseront peut être que je suis lâche d'agir ainsi, juste venir dans ce genre d'endroit pour savoir ce que vivent les hybrides et repartir aussitôt tellement l'angoisse me prenait à la gorge. Et ces personnes auront probablement raison, je ne prétends pas le contraire après tout. Alors que ma main se posa sur la poignée, prête à la presser pour ouvrir la porte, j'entendis comme un vacarme métallique derrière moi, et la voix d'une fille qui haussait vachement le ton. Je me retournais pour voir ce qu'il se passait, mes doigts lâchant leur pression sur la poignée de porte. Une femme écureuil venait comme qui dirait de péter un câble et de jeter sa colère sur un pauvre gamin qui pleurait à côté d'elle. C'est qu'elle était bien bruyante ma parole, en un instant elle avait fait le plus de bruit que tout ses "congénères" réunis, elle en avait dans les poumons ça c'est certain.

Je remarquais que le vendeur faisait le tour de son comptoir, et à en juger par le regard de celui ci, il allait corriger l'écureuil d'une façon pour le moins...violente à mon avis. C'est vrai qu'elle méritait d'être calmée, mais pas comme ça, c'était pas là la meilleure solution à mes yeux. J'avançais alors moi aussi en direction de la cage de la jeune femme énervée. Celle si hurla de nouveau à tout le monde dans le magasin. Personnellement je ne pouvais pas la blâmer, n'importe qui finirait par laisser sa colère ressortir dans un endroit pareil. De plus, étant donné la taille des cages, et la place qu'elle prenait avec sa grande queue touffue, celle ci devait sûrement être la plus mal installée du magasin. Tout à coup, tout était devenu si silencieux, si calme, l'atmosphère en était limite pesante, c'était comme un gros malaise qui voulait pas s'en aller. Le vendeur arriva près de la cage de la jeune femme et tapa sur les barreaux avec une espèce de matraque tout en lui ordonnant de se calmer, la menaçant de la battre jusqu'à ce qu'elle se taise...

J'arrivais à mon tour à la cage et poussa doucement le vendeur en posant ma main sur son épaule, le fixant d'un regard sérieux.

"Attendez.... retournez à votre comptoir, j'aimerais lui parler..."

Évidemment, le vendeur s'imaginait bien là qu'il avait peut être un client dans la poche et ne contesta pas ma demande, retournant à son comptoir en prenant un air aimable. Je le toisais toujours de mon regard neutre pour bien vérifier qu'il fasse ce que je lui demande et pas qu'il aille se planquer dans un coin pour espionner ma conversation avec la femme écureuil. De toute manière même si il se cachait, je pourrais le voir avec mon œil droit, dans tout les cas, il avait tout intérêt à faire ce que je lui disais. Bref, une fois que l'homme était rendu à son comptoir, je m'accroupis en posant mes avants bras sur mes genoux, me mettant à la hauteur de la demoiselle. Elle devait être plus âgée que moi, deux ou trois années peut être, des cheveux mi longs de couleur noisette avec deux mèches blanches également, ses yeux ayant d'ailleurs presque la même couleur que sa chevelure. Je la regardais un petit temps dans le silence avant de pousser un soupir.

"Tu m'as l'air bien énergique, quel est ton nom? Je suppose que tu en as un non?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis une Ecureuil au service de mon maître ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Kaito Hawkeye
Amour: Personne.
Pouvoir: Rien.
Eso Nutswood

Je suis une Ecureuil au service de mon maître ♥

Nombre de messages : 14
Pépites : 50
Date d'inscription : 01/09/2012

MessageSujet: Re: Peluche orange cherche maître [PV Kaito]   Lun 12 Nov 2012 - 11:21

Le vendeur s'approche avec sa matraque. Je l'ai déjà vu frapper d'autres pensionnaires des cages, mais jusqu'à présent j'ai toujours su me tenir tranquille pour éviter les coups de bâtons, mais j'ai craqué aujourd'hui... Mon corps... Il est déjà mal en point... Et il va être abîmé... je vais probablement saigner. ça va causer des lésions. J'ai peur tout d'un coup. Peur pour ma santé, peur pour le peu de bien-être qu'il me reste encore. Je ne supporte pas les blessures ni la douleur...
Ma peur se mue en agressivité. Plus il s'approche, et plus je lui jette un regard noir. Je montre les dents. Par réflexe, je me recule dans ma cage, mes fesses touchant les barreaux gelés et rouillés, mais mes mains, attachées au sol, ne bougeaient pas.
Pouvez-vous le sentir, le coeur d'une écureuil, battre comme elle va être battue?
Finalement, il ne frappe que bruyamment sur le dessus de ma prison, me rouspétant qu'il ne voulait plus m'entendre. Je soupire de soulagement et lui répond d'un obscène tirage de langue avant de me taire à nouveau. C'est juste à ce moment-là que le mec de tout à l'heure, un joli garçon, mais pas trop mon genre, avec les cheveux sombres et des lunettes, vint à ma "rescousse". Il écarta gentiment le vendeur en rogne de ma cage en lui intimant de retourner à son dortoir. Enfin, son comptoir.

Tiens, il s'intéresse à moi, celui-là? Pfeuh... Je baisse les oreilles et tourne la tête avec dédain. Je ne le remercierais même pas de m'avoir sauvée. Pour qui il se prend, un sauveur de demoiselles en détresse? Je suis une personne vivante, pas une poupée... Voilà qu'il se baisse à ma hauteur.

"Tu m'as l'air bien énergique, quel est ton nom? Je suppose que tu en as un non?"


Ce gars me demande mon nom... En fait… Finalement, il a l’air gentil. Mes oreilles remuent et je daigne enfin le regarder en face. Je me rapproche de lui, tirant un peu sur les menottes qui entravaient mes poignets pour me coller à la grille et le regarder avec un air légèrement condescendant.

-ça t’amuse, de voir une hybride dans une cage ? Je vois bien que non, ça se lit sur ton visage. T’as bien raison… c’est la mort ici… Tu t’inquiètes pour nous ?... Urgh !

Un haut-le cœur me prend. L’émotion… L’odeur infecte… La bouffe immonde… Mauvaise santé… Je sens mes sens partir en vrille. Et dans un réflexe d’écartement, je me tourne vers la gauche pour éviter de teinter les beaux vêtements du jeune homme. Le maigre repas de bouillon infect me restait sur l’estomac. Essuyant le coin de mes lèvres avec mon épaule, je me retournais à nouveau vers lui, la gorge chaude et les yeux piqués par le goût des sucs de mon estomac. J’en avais des larmes qui venaient. J’étais malade, et c’était mon pire cauchemar.

« Eso… Eso Nutswood… »

Au moment de prononcer mon nom, je me rendais compte que je tremblais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis un Humain +don et je suis un maître chaleureux ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Setsuna la chieuse =p et Eso la mangeuse de noisettes x3
Amour: This is a secret =p
Pouvoir: contrôle de gravité et oeil de l'aigle
Kaito Hawkeye

Je suis un Humain +don et je suis un maître chaleureux ♥

Nombre de messages : 34
Pépites : 50
Date d'inscription : 28/09/2012

MessageSujet: Re: Peluche orange cherche maître [PV Kaito]   Mer 14 Nov 2012 - 12:53

De toute ma vie, je n'avais jamais vu ou même entendu parlé d'hybrides écureuil, ceux ci devaient être rares il faut croire. Et pourtant, devant moi se tenait un spécimen de cette peu commune variété d'hybrides, s'était difficile de se dire une chose pareille. Mais en même temps je n'avais pas vraiment réfléchis à tout ce qui touche au monde de ces êtres mi humains mi animaux, ou plutôt, pour dire vrai, je n'en savais surtout pas grand chose. Au début, alors que je venais de poser ma question à la jeune femme écureuil, celle ci ne daigna pas me regarder dans les yeux, mais ça je m'en fichais un peu, faut pas oublier que maintenant j'étais habitué à ce genre de comportement avec Setsuna... Mais au final, l'hybride vint me regarder en face en collant ses joues aux barreaux froids de sa cage. Si je m'inquiétais pour eux? Pour être honnête c'était pas de l'inquiétude qui me traversait l'esprit,, plutôt la compassion... Mais je ne le disais pas car je ne voulais pas donner l'impression d'avoir pitié d'elle et des autres esclaves enfermés ici.
Puis elle se mit à tituber, semblant ne pas aller très fort, vu sa réaction, elle devait être malade... Cela se confirma quand je la vis vomir ce qui semblait être son repas de midi... Mais était ce vraiment un repas? La vraie question était surtout "Est ce que cette nourriture est dans cet état parce que l'écureuil était en train de digérer ou parce que c'était ce à quoi ça ressemblait quand on lui a servit?" Franchement, l'un ou l'autre je ne pourrais en faire la différence car l'aspect était exactement le même.

Elle me révéla s'appeler finalement Eso, Eso Nutswood. Son nom collait bien à son apparence à vrai dire, un peu comme le mien collait bien à mes caractéristiques. Je fis un petit sourire au coin des lèvres tout en continuant de la regarder. Le fait qu'elle ait régurgité son repas ne m'avait pas vraiment dégouté étant donné l'aspect de la bouffe je peux bien comprendre la jeune hybride.

"Enchanté Eso, moi c'est Kaito, Kaito Hawkeye. Tu m'as l'air d'être une fille robuste, malgré ça il semblerait aussi que tu sois assez mal en point..."


Je jetais un coup d’œil rapide autour de moi, les autres êtres vivants dans leur cage me fixaient et fixaient aussi la jeune femme écureuil. Certains semblaient espérer que je ne la délivre pas, comme ça mon choix pourrait se reporter sur l'un d'eux à la place... D'autres semblaient au contraire, prier pour que je la sorte de là, comme si elle était une plaie pour la plupart d'entre eux. C'est vrai qu'elle fut bruyante tout à l'heure, mais ça c'était compréhensible. Je finis par tourner de nouveau mon attention sur mon interlocutrice.

"Tu es un écureuil, la forêt doit être ton domaine de jeu n'est ce pas?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis une Ecureuil au service de mon maître ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Kaito Hawkeye
Amour: Personne.
Pouvoir: Rien.
Eso Nutswood

Je suis une Ecureuil au service de mon maître ♥

Nombre de messages : 14
Pépites : 50
Date d'inscription : 01/09/2012

MessageSujet: Re: Peluche orange cherche maître [PV Kaito]   Ven 16 Nov 2012 - 20:30

Je me rendais compte que je tremblais... De peur. Jusqu'à présent, j'avais toujours fait la fière à bras, j'avais toujours été la plus forte...Quoi? Encagée? J'attendrais de sortir. Mais je devais me rendre à l'évidence... Je n'avais affiché cette face que par orgueil, et voilà que maintenant, ma façade tombait à l'eau et me montrait ma propre faiblesse. Moi qui croyait pouvoir me rebeller contre les démons, ce vendeur stupide, ces clients pervers... Moi qui croyait être à l'écart de leur influence maléfique, en fait... j'étais vraiment devenue une esclave... Je ne m'étais même pas rendue compte que j'étais à leur merci.

Je regardais cet homme à travers les barreaux, la mine tremblante et apeurée, baignant dans mon propre vomi. Je voulais croire, désormais, qu'il voudrait m'acheter, je voulais absolument sortir de cet enfer, de ce cauchemar réel, ce lieu m'inspirant la peur. Ma queue, si soignée, que je prenais du temps à chouchouter, était tachée de sucs alimentaires et autres crasses que je ne pouvais supporter. être ainsi crasseuse et en mauvaise santé, voilà quelle est ma pire phobie.

Kaito... Kaito Hawkeye... Je voulus tendre mes mains vers lui pour m'accrocher à sa veste, mais elles étaient toujours enchaînées. je ne fis que tomber en avant et coller mon front contre la cage, les oreilles plaquées vers l'arrière. Je serrais les poings en tentant de briser mes entraves, mais évidemment sans succès, et lui adressa la parole d'une voix vacillante.

"Ouais... J'ai grandi dans la forêt. J'ai grandi seule. Mais ça, que je sois une écureuil, un lézard ou un concombre de mer, ça n'y changera jamais rien."


J'avais encore fait ma fière. Il fallait encore garder ma face vaniteuse devant lui, pas question de perdre ma fierté...Même poursuivie par l'angoisse de rester enfermée une seconde de plus dans cette cage infecte! Mais plus je tentais de rester fière face à lui, moins je devenais crédible. Le regard des autres hybrides prisonniers comme moi me mettait sous pression. Je cédais à la panique, et, malgré tous mes efforts pour ne pas le faire, je finis par fondre en larmes, comme si quelque chose crevait dans mon coeur.

"J'ai peur! Je veux sortir d'ici! Monsieur Kaito... je t'en prie... Ne me laisse pas moisir là-dedans, ou je... je vais mourir..."

Ma figure décomposée devait faire peine à voir, sans compter que la tête me tournait à cause de l'angoisse et que je pleurais encore asse fort pour en faire profiter tout le magasin, y compris mes voisins hybrides que j'avais l'habitude d'engueuler qui devaient silencieusement savourer de voir que je souffrais autant qu'eux, sinon plus. ça devait bien les soulager de se venger un peu sur moi... Kaito semblait perplexe, mais il était mon seul espoir... Il pouvait céder et me sauver, pour faire ce qu'il lui plairait de moi -m'obligeât-il à me prostituer pour gagner de l'argent ou fît-il de moi pire encore- ou bien décider de me laisser captive et de m'abandonner à une mort future certaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis un Humain +don et je suis un maître chaleureux ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Setsuna la chieuse =p et Eso la mangeuse de noisettes x3
Amour: This is a secret =p
Pouvoir: contrôle de gravité et oeil de l'aigle
Kaito Hawkeye

Je suis un Humain +don et je suis un maître chaleureux ♥

Nombre de messages : 34
Pépites : 50
Date d'inscription : 28/09/2012

MessageSujet: Re: Peluche orange cherche maître [PV Kaito]   Mar 20 Nov 2012 - 15:55

Pour être honnête, je me retenais de lâcher un petit ricanement, car ce n'était pas le lieu ni l'endroit pour ce genre de chose, entouré d'hybrides ou autres esclaves humains qui vivent dans la peur et la tristesse, y compris cette jeune écureuil nommée Eso. Pour bien me faire comprendre tout de suite, sachez que c'est sa façon de parler de concombre de mer qui avait faillit me pousser au rire, mais pour les raisons que j'ai énoncé précédemment, je me contentais juste de faire apparaître un léger sourire en coin avec une mine quelque peu désolée, toujours accroupis devant sa cage sans rien dire. Comme tous les hybrides ici présents, elle avait cette expression sur le visage, laissant tout de suite deviner que tout ce qu'elle voulait, c'était sortir de sa cage et retrouver la liberté. En même temps, qui ne rêverait pas de liberté sans arrêt en étant enfermé jours et nuits en cage?

Je voyais bien qu'elle cherchait à faire la fière, cachant son désespoir comme elle le pouvait, mais c'est justement parce qu'elle ne le cachait pas assez que j'ai pus remarqué facilement qu'elle "mentait" sur ses ressentiments. De ce point de vue là, elle me rappelait vraiment Setsuna... Je devais avoir un don pour tomber sur les hybrides ayant trop de fierté pour accepter de montrer leurs faiblesses. Et encore Eso semblait moins difficile à ce niveau là, car il ne lui fallut pas longtemps pour passer du regard fier à celui dégoulinant de larmes. Ce me faisait vraiment mal au cœur de la voir ainsi, je ne supportais pas la vue de tant de tristesse dans les yeux de quelqu'un. Elle me supplia de la sortir de là, de cet enfer... Je me voyais mal refuser une telle demande qui venait du fin fond d'un cœur meurtrit . Je restais silencieux un petit instant, puis poussais un soupir avant de lui sourire légèrement, prenant appui sur mon genoux pour me lever et la regarder.

"Ce serait vraiment un acte odieux de te laisser là après tout ce que tu viens de me dire.... Et je ne suis pas du genre odieux alors... Je pense que tu peux d'ores et déjà te considérer comme libre."

Si elle réfléchissait bien, elle devra être ravie à l'entente de ce que je venais de dire, mais les autres hybrides dans leur cages allaient sûrement pas être du même avis. Mais je ne pouvais pas libérer tout le monde ici, cela m'était impossible évidemment. En plus je me disais que ça ferait une amie pour la neko alcoolique qui vide mes placards... Je me rendis au comptoir pur poser ma main sur celui ci, juste devant le vendeur.

"Hep, Vous la faites à combien la fille écureuil?"


La somme qu'il m'annonça valait presque un mois entier de salaire, c'était incroyable ce que le prix des ces êtres pouvait être cru... Mais pour maintenant je n'allais pas faire marche arrière après avoir sûrement rempli d'espoir le cœur de cette Eso. N'ayant pas assez de liquide sur moi, je fis un chèque, évidemment j'allais pas me trimballer en ville avec une liasse de billets en poche. Après avoir écrit la somme, signé et tout le tralala, le vendeur sortit ses clés et alla ouvrir la cage de la jeune écureuil dans un fracas métallique en l'insérant dans la serrure. La porte ouverte, j'attendais près du comptoir, mon avant bras posé dessus et mon autre main dans la poche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis une Ecureuil au service de mon maître ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Kaito Hawkeye
Amour: Personne.
Pouvoir: Rien.
Eso Nutswood

Je suis une Ecureuil au service de mon maître ♥

Nombre de messages : 14
Pépites : 50
Date d'inscription : 01/09/2012

MessageSujet: Re: Peluche orange cherche maître [PV Kaito]   Lun 26 Nov 2012 - 11:32

J'entendais bien? Mes oreilles se dressèrent sur ma tête lorsqu'il me répondit avec un sourire. Je pouvais me considérer comme libre?
Je ne comprenais pas trop ce qu'il disait, j'avais d'autres remontées acides de l'estomac et je m’efforçais de les retenir, mais ce qu'il me répondit semblait un peu forcé, normal lorsqu'une hybride vous supplie comme tous les autres de la sortir de cette cage, sous-entendu de l'acheter pour lui épargner un calvaire plus long encore...Je ne pensais pas qu'il serait sensible à ce genre de plaintes, mais je n'avais pas encore compris que ce qu'il me montrait, c'était sa compassion.
Il devait avoir un bond fond s'il se décidait finalement à me sortir d'ici, moyennant une bonne somme, ce que nous les hybrides appelons le "sacrifice ultime", peu à peu je réalisais que oui, il venait bien de me dire qu'il allait me sortir d'ici. Mon coeur, mon petit coeur fragilisé fit un bond de travers lorsque je le compris enfin en le voyant se diriger vers le comptoir avec le vieux croûton de vendeur derrière et lui demander quel était mon prix.
C'est le moment qu'on redoute tous, celui où nous les hybrides voyons tous nos espoirs se cristalliser, lesquels malheureusement se brisent impitoyablement lorsque notre futur maître se rend compte qu'il n'a pas assez d'argent pour payer la rançon que l'autre imbécile exige en échange de notre libération et qu'il n'a d'autre choix que de nous abandonner, espérant trouver un hybride moins cher.

Mais Kaito, lui, ne baissa pas les bras... Il réalisa le "sacrifice ultime"! Je me sentais mal d'être venue pleurer dans ses jupes pour qu'il me libère si un mois entier de son salaire partait dans de la paperasse pour avoir le droit d'héberger une hybride écureuil... Plus de doutes maintenant, il m'avait sauvé la vie, je lui en devais une...

Le vendeur s'approcha de ma cage, sous le regard frustré des autres pensionnaires n'ayant pas été choisis, il l'ouvrit à grands tours de clés, me détacha et me fit sortir pour que j'aille auprès de...mon Maître...
Mon dieu... Mes jambes, restées trop longtemps sans activité, tenaient à peine debout, si bien que je sortais de ma cage en rampant à moitié, m'extirpant de mes régurgitations immondes... La puanteur s'en allait, mais les taches restaient. Et mes poignets étaient rouges, de la marque des fers qui les retenaient deux minutes plus tôt. Pourtant, malgré tout cela, je sentais mon coeur battre fort, comme goûtant pour la première fois depuis longtemps à la liberté.
J'essuyai d'un revers de mon bras, reniflant bien fort, les larmes qui avaient inondé mes joues, et je clopinai vers Kaito, ignorant mes vertiges angoissés.
Voilà, j'étais debout maintenant, devant lui. Nos yeux à la même hauteur, on devait faire la même taille à peu-près. Je le regardais droit dans les yeux, et j'esquissai un sourire gêné et confus.

-"M...Merci... Je te revaudrais ça."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis un Humain +don et je suis un maître chaleureux ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Setsuna la chieuse =p et Eso la mangeuse de noisettes x3
Amour: This is a secret =p
Pouvoir: contrôle de gravité et oeil de l'aigle
Kaito Hawkeye

Je suis un Humain +don et je suis un maître chaleureux ♥

Nombre de messages : 34
Pépites : 50
Date d'inscription : 28/09/2012

MessageSujet: Re: Peluche orange cherche maître [PV Kaito]   Jeu 6 Déc 2012 - 14:09

En attendant que le vendeur alla ouvrir la cage métallique qui servait bien plus de cellule que de "chambre", je m'appuyais contre le comptoir en posant mes avants bras sur la surface de celui ci, observant alors calmement et silencieusement cet homme, m'assurant qu'il ferait bien ce que je lui avait demandé. Remarque, vu que j'avais payé pour ça il n'y avait pas vraiment de raison particulière à ce qu'il rejette ma proposition. Je soupirais encore à l'idée d'avoir dû payer pour sauver la vie d'un hybride, pas que je m'en voulais d'avoir eu pitié d'elle, et encore moins de la libéré par simple compassion. Cela me répugnait juste qu'on pouvait mettre de l'argent sur l tête de quelqu'un comme ça, c'était à mon goût inhumain. Enfin bon, j'avais pas tellement d'autre choix faut dire. Peu de temps après, une ou deux minutes peut être, je vis la jeune écureuil qui se dirigeait vers moi. Je voyais qu'elle avait du mal à marcher la pauvre, et c'était compréhensible après tout, elle avait dût passer un temps assez long agenouillée dans cette cage froide. Elle ne perdit pas de temps pour me remercier, ce qui m'étonnait beaucoup, c'est qu'elle m'avait directement tutoyé. La plupart des gens me vouvoyaient dès la première rencontre, mais cette Eso, tout comme Setsuna, avait fait exception à cela. Et remarque tant mieux, j'aime pas tellement qu'on emploi le terme "vous" en s'adressant à moi directement.

Je fis un petit sourire en coin tout en posant le creux de mes mains sur le bord du comptoir pour me pousser légèrement de celui ci. Je croisais ensuite les bras en la regardant amicalement.

"Tu me remerciera plus tard va, c'est pas le plus important dans l'immédiat."

Je la regardais alors de long en large pendant quelques secondes, vu d'ici, sa queue était vachement plus longue que quand on la voyait dans sa cage, mais en voyant à quel point elle était compressée dedans, je ne fus pas vraiment étonné. Je remarquais surtout que la pauvre était sacrément sale, et pour être honnête son odeur laissait à désirer, mais une fois de plus, là ce n'était pas sa faute, ils avaient sûrement pas le luxe des douches dans ces fichues animaleries. Je mis ma main droite dans ma poche et de ma main gauche, j'ouvris la porte du magasin tout en gardant mon regard sur Eso avec un petit sourire.

"En fait, pour être sincère, je crois que là tu as surtout besoin d'une bonne douche bien chaude, et surtout de te mettre quelque chose de convenable sous la dent."


Je sortis alors du magasin, la porte faisant sonner la petite clochette, celle ci qui devait annoncer l'arrivée des clients annonça plutôt le départ d'une hybride qui était enfin libre. Je venais de libérer cette jeune hybride écureuil de cet enfer, espérant que je pourrais l'aider à avoir une vie déjà plus que correcte... Remarque je ne pourrais sûrement pas lui faire subir pire encore que l'animalerie, la cage de fer et la bouffe indigeste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis une Ecureuil au service de mon maître ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Kaito Hawkeye
Amour: Personne.
Pouvoir: Rien.
Eso Nutswood

Je suis une Ecureuil au service de mon maître ♥

Nombre de messages : 14
Pépites : 50
Date d'inscription : 01/09/2012

MessageSujet: Re: Peluche orange cherche maître [PV Kaito]   Mar 11 Déc 2012 - 13:21

J'arrivais pas à y croire... Je n'ai plus de barreaux autour de moi, mes jambes tiennent debout et non pas agenouillées, mes mains sont libres de mouvement! D'ici, la puanteur des cages me paraissait mon agressive... Peut-être parce que je sentais seulement ma propre puanteur. Je sentais la sueur, les larmes et le vomi. Ma queue, mon adorable queue que j'entretiens avec soin est toute tachée! Mais ce n'est rien comparé à la sensation d'être libre! Mon coeur semblait s'être arrêté de battre, je regardais autour de moi en retenant mon souffle... Mais j'étais rappelée à la raison par le collier de fer que l'autre *** de vendeur m'avait laissé... J'ose espérer que Kaito m'aidera à m'en débarrasser!

Je suivais mon nouveau maître de près, pressée de sortir de cet endroit, surtout après la proposition très alléchantes qu'il me faisait: une bonne douche et un repas décent. C'est la première chose que je pouvais espérer après qu'il m'aie rendu ma liberté! Sortant avec lui par la porte du magasin, mon regard noisette croisa le sien rouge et... bleu? Je suppose que c'est bleu... Je suis daltonienne. Je ne voyais qu'un gris pâle. Mais son regard dans le mien me fit comprendre une chose: il voulait m'aider. Me voilà au service d'un humain, mais cette pensée ne me rebutait pas finalement. Tant qu'il ne me traitait pas comme une esclave insignifiante...

Timidement, je sortis les pieds dehors, et levais la tête vers le ciel clair qui s'ouvrait à moi... Cela fait si longtemps que je ne l'ai pas vu! Je sentis que le monde s'élargissait d'un seul coup, comme si on avait tiré les limites comme l'on étire un élastique, happée dans ce grand espace, j'en tombais à genoux et je ne pus m'empêcher d'avoir un genre de vénération pour ce monde. Ma queue dressée en frissonna d'émotion. Lentement, je regardais mon maître.
Et malgré ma mauvaise santé, mon corps meurtri et mon esprit brisé, c'est avec un sourire radieux que je m'adressais à lui.

-Par où allons-nous?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peluche orange cherche maître [PV Kaito]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Peluche orange cherche maître [PV Kaito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cherche skinneur
» Cherche un échappement akrapovich pour RMZ 450 2009
» Grosse bébête poilue cherche...
» GYPSIE BICHONNE DE 10 ANS (95) URGENT CHERCHE ADOPTANT
» MINDY X CANICHE FEMELLE 3 ANS CHERCHE ADOPTANTS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Hybrid Life :: Yakusoku City :: ㄨ Marchand d'esclave-