AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Contexte
Il y a de cela très longtemps, dans les temps oubliés par la civilisation d'aujourd'hui, vivaient deux races ; les humains et les hybrides. Contrairement à ce que vous pensez et à ce que les scientifiques affirment, les hybrides ne sont pas leurs créatures. Seul les animorphes, créature animale humanoïde qui ne peut prendre forme humaine, le sont. La paix et l'harmonie régnaient en maîtres sur ces terres paisibles qui n'avaient jamais connus la guerre ni le désespoir. Toutefois, cette utopie n'empêcha pas la curiosité des scientifiques de s'accroître considérablement et malheureusement, ils ne s'attendaient pas à ce que leurs recherches prennent un tournant désastreux.

Annonce
06/11/12 - Nouveau système de points installé.
05/11/12 - Installation du nouveau design.
31/10/12 - Fin du recensement et suppression des membres inactifs.
XX/XX/XX - blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla blabla
Nos Best Pompotes

Staff


SADNESS
fondat'
MP

Mon image

LUCY
Admin'
MP

Mon image

KAINE
Modo'
MP

Mon image

EZEKIEL
Modo'
MP

Mon image
Plus ?
Les mémos de l'heure

Vous pouvez maintenant faire vos demandes ICI
Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins - Pseudo

Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins - Pseudo

Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins - Pseudo

Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins - Pseudo

Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins Potins - Pseudo


Partagez | 
 

 « Il suffit d'aimer pour être amoureux ; il faut témoigner qu'on aime pour être amant. » PV : Malice ♥.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je suis un Vampire  et je suis un marchand ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Personne / Personne.
Amour: Malice.. ♥.
Pouvoir: Manipulation du sang.
Shou Hel

Je suis un Vampire et je suis un marchand ♥

Nombre de messages : 77
Pépites : 50
Date d'inscription : 04/07/2012

MessageSujet: « Il suffit d'aimer pour être amoureux ; il faut témoigner qu'on aime pour être amant. » PV : Malice ♥.   Mer 26 Sep 2012 - 15:45

Malice.

Je veux t'offrir ce que tu désires...

Peu de gens croient réellement à cette théorie : quelque part dans le monde, il y a quelqu’un rien que pour nous. L’âme sœur si vous préférez. Ce ne sera pas forcément une personne qui nous ressemble traits pour traits, mais ce sera la personne que notre cœur ne supportera pas de perdre. Peu de gens croient en cela, pour certains, l’amour ne signifie pas grand-chose, ce n’est qu’un mot. Mais c’est aussi et surtout un sentiment, qui peut parfois prendre une ampleur que l’on ne peut même pas imaginer. Et moi alors... comment aurais-je pu imaginer tomber aussi follement amoureux d’une personne et en oublier jusqu’à ma propre personne. Alors que je suis certainement l’une de personnes les plus égoïstes et narcissiques de cette planète, je me suis soudainement rendu compte que j’ai trouvé une personne qui me fait oublier tout cela. Le simple fait d’évoquer son nom embrume mon esprit, il n’y a plus qu’une seule chose que je vois clair dans ce cas-là, la vision de ma chère et tendre, Malice. Je me rends soudainement compte que ma personne n’a plus d’intérêt, elle seule en a un. J’ai perdu une partie de moi-même en tombant amoureux d’elle, mais j’y est également gagner quelque chose d’infiniment plus important, le cœur de ma bien aimée.

Et maintenant que je l’ai retrouvée et que je sais comment elle a vécu pendant ses quelques mois, je me dois de faire quelque chose pour elle. Ma proposition peut paraitre maladroite et surtout mal placée mais je peux vous assurer que c’est le meilleur moyen pour elle d’oublier ce qu’elle a vécu. Je me dois de lui offrir ce qu’elle veut réellement, tout mon être. Je veux lui faire oublier les malheurs qu’elle a vécus en lui créant de nouveaux souvenirs beaucoup plus agréables que ceux qu’elle a pour le moment. C’est ainsi que je lui fais cette proposition, à savoir : rentrer au manoir, pour pouvoir s’amuser un peu tous les deux. L’amour et le sexe ne sont pas liés entre eux il est vrai, mais le faire en étant amoureux est véritablement ce qu’il y a de mieux. Ce qu’il y a de bien avec cet acte, c’est qu’il fait tout oublier, que ce soit court ou long, on oublie tout, on redevient sois-même. C’est ça que je veux pour la demoiselle, qu’elle oublie ce qu’elle a vécu, que son esprit ne soit rempli que de souvenirs concernant un seul sentiment, un seul, le bonheur.

C’est alors que j’entendis la voix de la demoiselle, celle-ci me disait que j’étais impatient ce qui était entièrement vrai, je n’ai jamais été patient, c’est dans ma nature. Elle fit d’ailleurs un compliment sur ma tenue vestimentaire et sur le fait que visiblement, cela me mettait en valeur. Je lui renvoyais donc ce compliment avant que la demoiselle fasse une série de gestes qui étaient visiblement comme une réponse positive à ma proposition. S’en suivit alors une demande de la demoiselle qui désirait y aller. Elle avait notamment remarqué que j’étais venu à l’aide de ma voiture et qu’ainsi elle n’aurait pas à marcher, tant mieux pour elle d’ailleurs. Sa main vint une nouvelle fois se loger contre la mienne et la demoiselle installa également une certaine fermeté, comme-ci elle ne voulait pas me lâcher, pour rien au monde. Je l’entrainais alors vers ma voiture et une fois arriver, nous nous installâmes dans le véhicule et je fis immédiatement route vers le manoir ou nous attendais certainement notre nouvelle vie. Mais avant de faire de Malice un vampire, je me devais d’abord de lui offrir une nuit mémorable.

Je voulais la combler, de toutes les manières possibles et imaginables. Je voulais revivre cette nuit d’il y a quelques mois et y ajouter la cerise sur le gâteau, un amour éternel. Je veux qu’elle m’appartienne, je veux lui appartenir, pour toujours. Quelques longues minutes après notre départ, nous étions arrivés à destination. Je garais alors la voiture chez moi avant de laisser la demoiselle sortir par elle même, je me mis ensuite face à elle et lui offrit un doux baiser avant de la prendre délicatement par la main, afin de l’amener à l’intérieur. Le manoir n’avait pas vraiment changé à l'exception d’une chose, ma sœur n’était plus là, ce qui fait que je me retrouve tout seul. Pourquoi elle n’est plus là ? Aller savoir, je ne m’occupe pas vraiment de ses affaires. Bref, me voilà à l’intérieur avec la demoiselle, dans le hall. Avant qu’elle ne puisse faire le moindre geste ou dire le moindre mot, je me mis face à elle et lui lança un regard langoureux. Mes lèvres allèrent une nouvelle fois se poser contre les siennes et je pris son visage entre mes mains comme j’ai l’habitude de le faire. Et d’un ton passionné, je demandais à la demoiselle :

« Malice... m’aimes-tu vraiment au point de renoncer à ton humanité pour moi ? Je ne peux t’offrir la vie éternelle qu’à cette condition, tu dois être sûre de ton choix. Certaine que cela ne changera rien entre nous. Je veux t’offrir ce que tu désires, tu n’as qu’à me demander ce que tu veux... Alors, que veux-tu mon amour ? »

À toi de choisir Malice, un amour et une vie éternel ou bien, éphémère. Je ne peux pas forcer ce choix, car je ne veux que t’offrir ce que tu désires, mon avis n’a pas d’importance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis une Humaine et je suis une rebelle ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: « Mes deux couilles inexistantes. »
Amour: « Shou Hel... So what ? ♥ »
Pouvoir: « T'as besoin de ça pour te sentir fort, troufion ? »
Malice

Je suis une Humaine et je suis une rebelle ♥

Nombre de messages : 69
Pépites : 50
Date d'inscription : 09/07/2012

MessageSujet: Re: « Il suffit d'aimer pour être amoureux ; il faut témoigner qu'on aime pour être amant. » PV : Malice ♥.   Ven 28 Sep 2012 - 17:14



✖MALICE & SHOU ✖
« Il suffit d'aimer pour être amoureux ; il faut témoigner qu'on aime pour être amant. »


Lorsque je sentis sa main retenir fermement la mienne à son tour, j'ai su. Oui, j'ai su que tout allait redevenir comme avant, que nous n'aurions plus à souffrir comme pendant ces trois derniers mois. Lier mes doigts aux siens fut le plus beau des signes. Je n'avais plus de doute là dessus : le futur ne sera que meilleur. Un futur éternel. Un jour, nous aurons sans doute oublié les détails de notre rencontre, l'humidité de l'air, les odeurs de la ville et de la lourde nuit, celui du savon que j'avais posé sur moi, la sensation de ses premières caresses... Mais pourtant, il y a bien une chose que je n'oubliera pas : la puissance de mon amour. Un amour éternel, un amour qui n'a pas de prix. Je ne serais jamais capable d'effacer tous mes sentiments malgré que les mois, années et siècles défilent. Ils seront intacts malgré tout... Que dis-je ! Ils seront de plus en plus forts car sans limites.
Mais ça, tout le monde le sait. Shou le sait. Toi qui le lit, tu le sais aussi, parce que je ne cesse de répéter les mêmes choses à chaque instants. Qu'il soit là ou non, ça ne change. Il occupe mon âme, mes pensées, toute ma personne. Je vis en lui, en quelque sorte. D'ailleurs, à peine le derrière posé sur le siège de sa luxueuse voiture, je ne pouvais détacher mon regard de son visage, le tout avec un léger sourire en coin. Je rêvassais alors que le visage pluvieux défilait. Je pensais à notre futur, à notre passé, mais surtout à notre présent. A tout ce qu'il venait de se passer en si peu de temps et à tout ce qu'il se passera dans la même durée. Ma vie allait changer. Je ne pouvais plus en douter. Comme toute humaine, je devrai avoir peur d'être proche de la mort. Qui m'assurera une renaissance ? Eh bien moi je vais vous le dire : mon amour. Je sais que tout se passera bien, je ne peux pas en douter. C'est donc sereine que nous nous retrouvions une nouvelle fois devant les grilles du manoir. Je rigolais intérieurement en me souvenant alors que nous étions dans le même contexte si je puis dire il y a quelques mois, sans la pluie bien entendu. D'ailleurs, je levai un instant les yeux au ciel. Il commençait déjà à faire nuit. Je n'avais plus aucune notion du temps. Ou presque plus. Quel jour sommes-nous ? Quelle heure est-il ? Rien qu'en y repensant je me torturais l'esprit. La seule chose que j'ai retenu sont les mois passés loin de Shou, même si à présent, ils sont bien loin.
Je sentis une douceur humide se poser sur mes lèvres. Je fis un léger bond après m'être rendue compte du baiser que venait de me déposer mon cher et tendre. Je rougis d'ailleurs, légèrement abasourdie, comme la toute première fois.
Et aujourd'hui, c'est main dans la main que nous entrions dans le manoir et que nous traversions le hall.

Rien n'avait réellement changé, du moins, pas de détails flagrants. Je ne m'attardais pas non plus dessus d'ailleurs, trop obnubilée par la présence de mon amour. Je passais outre cela. Le bruits de mes talons résonnaient dans toute la pièce, ce qui me fit grincer les dents de peur d'alerter les autres pensionnaires du manoir si je puis dire. Puis une nouvelle fois, le corps de Shou vint se poser devant moi pour m'embrasser tout aussi tendrement que la première fois.

« ... Alors, que veux-tu mon amour ? »

Je restais un instant silencieuse, cherchant à occuper mon regard. Ne me demandez pas pourquoi, je n'avais pas la force de le fixer dans le blanc des yeux. J'étais gênée, cette gêne d'ailleurs se transformait en peur petit à petit suite à ses dires. Pourtant, je n'avais aucune envie de me remettre en question. Ma décision n'avait plus à changer, je dois faire face à mon destin. Et ce destin... Je le vois avec lui et personne d'autre.

« Ce que je veux ? Toi et ton amour pour l'éternité. Je suis prête à tout pour ça... Et je te fais confiance plus que jamais. J'ai un peu peur pour le moment quand j'y repense, mais j'en ai envie plus que tout au monde. Alors... N'en parlons plus. Faisons plus ! Par exemple dans ta chambre ? »

Je lui tirais la langue avant d'élargir un sourire déjà présent un peu plus tôt. Mon pas se fit plus pressé une fois que j'empoignais ses doigts entre les miens et de le mener jusqu'à ladite chambre. Je connaissais les couloirs par coeur à présent. Je me souviens très bien du chemin de ses habitations malgré l'obscurité qui commençait à tomber. Une fois à l'intérieur, au calme, la porte se referma dans un léger claquement. Mon regard se fit plus taquin tandis que je passais mes cheveux encore légèrement humide derrière mon oreille, dégageant une partie de mon visage. Je ne lui laissais pas vraiment le temps de m'observer que je vins loger les lèvres contre les siennes avec une douceur éternelle et une passion sans faille. Ce baiser ce fit néanmoins court, car je venais de m'en éloigner de quelques centimètres un instant. Mon regard coquin, quant à lui, se fit plus prenant, plus envoûté, légèrement absent alors qu'il n'en était rien. Je regardais les mirettes sanglantes de mon partenaires. Des mirettes qui bientôt, ne seront plus si différentes des miennes.
Je fis tomber les deux bretelles de ma robe le long de mes bras avant de laisser tomber ce vêtement sur le sol, s'y écrasant doucement avec une certaine sensualité tandis que je me retrouvais nue face à lui, sans gêne. J'avais perdu une partie de ma pudeur, il est vrai.
Parallèlement, je laissais mes escarpins de côté, assumant ma taille un peu plus inférieure à celle de Shou avant d'aller justement me blottir contre ce dernier, comme cherchant une certaine chaleur.
Sans trop tarder, mes petites dents vinrent se planter dans le creux du cou de mon partenaire, y mordillant tendrement la peau. Entre deux rires, j'ajouta :

« Dire que bientôt je pourrai y aller plus fort... Au moins on sera quitte mon amour ! »

Je serrais le col de sa chemise entre mes doigts pour le rapprocher encore plus de moi avant de me mettre à déboutonner cette dernière petit à petit, bouton par bouton, le faisant un peu languir tout de même en le fixant avec un large sourire sur le visage. Sans doute que je m'emportais trop, mais avoir envie de quelqu'un n'a pas de limites. Pas pour moi.

« Alors, quel est le programme pour ce soir mon cher hôte ? »

Ajoutais-je en faisant un petit clin d'oeil dans sa direction. La soirée risque d'être pimentée, jusqu'au bout.

HRP:
 

code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis un Vampire  et je suis un marchand ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Personne / Personne.
Amour: Malice.. ♥.
Pouvoir: Manipulation du sang.
Shou Hel

Je suis un Vampire et je suis un marchand ♥

Nombre de messages : 77
Pépites : 50
Date d'inscription : 04/07/2012

MessageSujet: Re: « Il suffit d'aimer pour être amoureux ; il faut témoigner qu'on aime pour être amant. » PV : Malice ♥.   Sam 6 Oct 2012 - 13:53

Malice...

Ce programme va-t-il te plaire ?

Le silence commençait à s’installer suite à ma déclaration. Je sais pertinemment que j’ai déjà dit tout cela à ma chère et tendre, mais, je ne veux surtout pas paraitre trop brusque ou je ne sais quoi. J’ai déjà eu cette expérience de vouloir lui imposer quelque chose et cela avait mal tourné, je ne peux pas me permettre de refaire la même erreur deux fois de suite. C’est pourquoi je lui reposais la question pour qu’elle soit sûre et certaine de faire le bon choix. Voulait-elle vraiment être une vampire et vivre avec moi pour l’éternité ? Ou bien voulait-elle tout simplement d’une vie et d’un amour éphémère ? Malice, tout cela c’est à toi de voir, je ne peux pas prendre cette décision à ta place, elle t’appartient, tout comme moi. Bref, alors que le silence qui s’installait commençait à devenir pesant, la demoiselle décida alors de le briser en entamant un beau discours, dans lequel elle me dit qu’elle avait fait son choix et qu’elle me voulait pour toujours. Elle me faisait entièrement confiance cette fois et elle était donc prête à faire l’ultime sacrifice. Mais, visiblement elle en avait également un petit peu assez de se répéter. Elle voulait qu’on passe aux choses sérieuses.

Je n’étais absolument pas contre bien entendu. Après tout, c’est moi qui lui avais demandé de venir chez moi pour qu’on s’amuse un petit peu. Il va bien falloir que ce soit le cas à un moment ou un autre. Et Malice désirait que ce moment arrive tout de suite, elle avait décidé de faire bouger les choses et de s’offrir une belle petite nuit en perspective avec moi. Bon sang, c’est dingue à quel point elle arrive à me faire craquer parfois. C’est alors que la demoiselle me tira la langue et me fit un très joli sourire avant de me tirer par la main en direction de ma chambre, visiblement elle n’avait pas oublié comment y accéder et même malgré l’obscurité qui régnait non seulement à l’intérieur du manoir, mais aussi dehors, la nuit venait de tomber et celle-ci allait être très amusante. La demoiselle m’entraina alors dans ma chambre et une fois que nous l’ayons atteinte, la porte de celle-ci se ferma rapidement dans un claquement bruyant. C’est moi ou la demoiselle est encore plus pressée que moi ? Cela dit, je ne risque pas de lui en vouloir et encore moins d’être réticent, je ne peux qu’apprécier ce comportement.

Bref, une fois que nous étions à l’intérieur et au calme, la demoiselle posa sur moi un regard plutôt coquin auquel je répondis par un sourire du même acabit. Elle passa alors ses cheveux encore légèrement humides due à la pluie derrière son oreille, me laissant ainsi le loisir de la contempler un petit peu. Mais avant même que je ne puisse entièrement satisfaire mon regard, Malice se jeta sur moi et déposa ses lèvres sur les miennes avec une certaine douceur mélangée avec une passion qui me laissait toujours pantois. Ce baiser ne dura que quelques instants, car elle s’éloigna ensuite de quelques centimètres de moi pour poser à nouveau son regard sur le mien. Elle voulait certainement observer une nouvelle fois mes yeux, car elle risque d’avoir presque les mêmes dans quelque temps. Elle décida alors d'accélérer les choses en faisant tomber sa robe le long de son corps avec une sensualité délicieuse, ce qui me fit sourire et me permit de dévoiler mes crocs, qu’elle allait également avoir dans quelque temps. Son corps dénudé face à moi me remémorait certains souvenirs d’il y a quelques mois, de délicieux souvenirs même.

Malice alla alors se blottir contre moi et en profita également pour planter ses dents dans mon cou, comme-ci elle était déjà une des notre. Elle me fit alors remarquer que bientôt elle pourra faire comme moi et mordre un peu plus fort. Cette remarque me fit glousser, légèrement je l’avoue. C’est alors qu’elle passa véritablement à l’attaque en commençant à déboutonner ma chemise, bouton par bouton en prenant bien son temps qui plus est, comme si elle voulait me faire languir au maximum. C’est alors qu’elle me demanda avec une voix coquine si j’avais prévu quelque chose pour ce soir. Un sourire s’esquissa alors sur mon visage et mon regard se plongea une nouvelle fois sur elle. Je ressentais un tel désir pour elle, quelque chose que je ne peux même pas contrôler, le programme pour ce soir ? Et pourquoi ne pas t’amener au septième ciel une fois de plus ? Mais cette fois-ci, cela risque d’être encore mieux que la dernière fois. La demoiselle ajouta alors un clin d’œil à sa déclaration ce qui me fit glousser une nouvelle fois. J’attendis alors qu’elle ait fini de déboutonner ma chemise pour la retirer. Une fois torse nu, j’offrais un nouveau baiser à la demoiselle avant de lui dire d’une voix coquine :

« Le programme pour ce soir ? C’est de t’amener au-delà du septième ciel mon amour... J’espère que tu seras à la hauteur. »

Dis-je pour la taquiner. Ce programme me plait personnellement, pas toi Malice ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis une Humaine et je suis une rebelle ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: « Mes deux couilles inexistantes. »
Amour: « Shou Hel... So what ? ♥ »
Pouvoir: « T'as besoin de ça pour te sentir fort, troufion ? »
Malice

Je suis une Humaine et je suis une rebelle ♥

Nombre de messages : 69
Pépites : 50
Date d'inscription : 09/07/2012

MessageSujet: Re: « Il suffit d'aimer pour être amoureux ; il faut témoigner qu'on aime pour être amant. » PV : Malice ♥.   Dim 7 Oct 2012 - 12:57



✖MALICE & SHOU ✖
« Il suffit d'aimer pour être amoureux ; il faut témoigner qu'on aime pour être amant. »


Son regard rencontra le mien une nouvelle fois. Je lui rendis alors son beau sourire avant de le laisser retirer sa chemise, abandonnant ce bout de tissu sur le sol vulgairement comme je l'avais fait avec ma robe. Je le contemplais avec envie tout en restant blottie contre lui, sans le lâcher d'une semelle. Je ne saurais expliquer pourquoi, mais le fait de voir sa peau dans son entièreté me faisait frissonner. Je savais que cette chaleur, ces bras, ces caresses, tout cela m'appartiendrait pour l'éternité. Un bref baiser et il reprit la parole de façon à me faire languir à mon tour :

« Le programme pour ce soir ? C’est de t’amener au-delà du septième ciel mon amour... J’espère que tu seras à la hauteur. »

Puis... Puis ce fut tout ? Oui, il n'ajouta rien de plus, à mon grand étonnement. Même pas un nouveau baiser, ni de coup de langue, de morsure, de caresse. Rien de tout ça. Nous nous sommes contenter de nous regarder envieusement dans le blanc des yeux. Je m'attendais pourtant à le voir réagir et m'empêcher de répondre quoi que ce soit, mais pour une fois, visiblement, il en avait décidé autrement. Très bien, je suppose que ce sera à moi de prendre les choses en main de nouveau mon cher vampire, chose qui ne me déplaît vraiment pas. Cette satisfaction de combler mon partenaire me fera toujours autant frissonner, et rien que le fait de voir son visage amoureux et en extase à l'intérieur de mon esprit me rendait presque folle de joie. Dans la vie, je veux être la seule à le faire sourire et rire aux éclats. Au lit, je veux être la seule à qui il adresse de tels regards. C'est tout. Je suis possessive de ce côté là. Je ne supporterai pas qu'une autre personne puisse me voler ce qui m'est le plus cher. Souvent, les autres ont tendance à ne pas associer le sexe et l'amour. Il est vrai que pour moi, j'ai fais parti de cette grosse partie des gens, et je le regrette. Comment peuvent-ils affirmer cela sans même avoir essayé ? C'est nettement plus intéressant de s'amuser de cette façon avec la personne qu'on aime. Pour preuve, ma première fois avec Shou, mon signe de renouveau en quelque sorte, m'a montré à quel point mes sens pouvaient s'éveiller face à, pourtant, de simples caresses. Je suis prête à revivre ces instants n'importe quand, pour n'importe quel prix.

Par la suite, je pris mes aises. J'enroulais ses poignets de mes doigts pour l'obliger à poser ses mains sur les deux parties charnues à l'arrière de mon corps, histoire d'avoir un libre-accès au reste si je puis m'exprimer ainsi. J'esquissais doux sourire, un sourire néanmoins presque coquin tandis que je commençais alors à déboutonner son pantalon.

« Ce n'est pas équitable sinon mon coeur... »

Ajoutais-je de façon innocente. En effet, je n'avais même pas pris la peine de répondre à sa proposition car c'est celle qui m'enchantait le plus, et ça se voyait sans aucun doute. Je pense qu'il l'avait deviné au moment où je me suis retrouvée nue face à lui.
D'ailleurs, je revins plaquer ma poitrine contre la sienne, pinçant amoureusement la peau de son cou tendrement une énième fois tout en lui caressant les cheveux avec passion, le blottissant contre moi d'avantage en caressant sa cuisse contre la mienne. Cependant, je stoppais mon élan. J'avais envie de lui, certes, mais cette histoire de transformation.. J'avais peur qu'elle me bloque dans nos ébats. Cela me travaillait trop, bon sang.

« Je sais que je veux être à tes côtés pour toujours, je suis prête à me sacrifier pour ça mais toi.. Es-tu certain de pouvoir m'aimer éternellement ? Je ne serai pas la seule à me sacrifier également d'un côté, tu le feras aussi, tu devras me jurer un amour sans fin... Tu t'en sens vraiment capable, n'est-ce pas ? »

Sans explications, mon visage s'attristait et la mélancolie de l'atmosphère m'obligea à loger mon front dans le creux de son cou humidifié par mes lèvres précédemment. Pourquoi j'hésitais ? Je ne savais pas. J'avais peur. Mais cette peur allait m'hanter jusqu'au moment convenu malheureusement.

« Désolée d'avoir à te demander ça mon amour. Je veux que tu en sois aussi certain que moi.... Mais ça n'empêche pas qu'on ait bien le droit de s'amuser maintenant, hm ? ♥ »

Comme à mes habitudes, je ne lui laissais même pas le temps de me répondre. Je l'amenais jusqu'au lit en le tirant par le bras et m'asseyant au bord à ses côtés. Le regardant goulûment, il ne me fallut que quelques secondes avant de me jeter sur lui en l'embrassant follement, tenant son visage avec douceur et passion entre mes mains. Le souffle coupé, je recula - presque avec déception - mon visage. Je regardais longuement sa bouche si désireuse, m'en mordant la lèvre inférieure avant d'ajouter d'une voix presque inaudible avec lascivité :

« J'ai envie de toi.. Et c'est pourquoi, oui, je serai à la hauteur.. Tu me connais... »

code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis un Vampire  et je suis un marchand ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Personne / Personne.
Amour: Malice.. ♥.
Pouvoir: Manipulation du sang.
Shou Hel

Je suis un Vampire et je suis un marchand ♥

Nombre de messages : 77
Pépites : 50
Date d'inscription : 04/07/2012

MessageSujet: Re: « Il suffit d'aimer pour être amoureux ; il faut témoigner qu'on aime pour être amant. » PV : Malice ♥.   Mer 10 Oct 2012 - 12:17

Malice ?

Veux-tu te joindre à moi ?

Nous savons tous les deux ce que nous voulons, à court et à long terme. Pour le moment je souhaite m’amuser un peu avec la demoiselle, après cela, je me chargerai de sa transformation. La plupart des gens prennent le sexe comme un acte pervers et ne cherche pas à comprendre que parfait c’est bien plus que cela. Pour moi, c’est aussi une preuve d’amour, c’est bien pour cela que cette expression ressort souvent : « Faire l’amour ». Elle n’est pas fausse, elle est juste plus rarement utilisée désormais, allez savoir pourquoi. Mais pour moi il n’y a rien de mieux que de combler sa partenaire, celle que l’on aime. Être égoïste ne mène nulle part et l’on risque très souvent de se perdre dans cette voie-là. Bref, pour moi Malice la seule personne avec qui je peux me voir exprimer mes sentiments à son égard, non pas par les mots, mais par cet acte d’amour. L’important est de pouvoir la satisfaire, le reste, ce n’est que secondaire. Et la demoiselle pensait comme moi, je le savais, car elle me l’avait prouvé il y a quelques mois. Je veux maintenant pouvoir la satisfaire comme jamais. Celle-ci décida alors de prendre les choses en mains.

En effet, elle commença tout d’abord par me prendre par les poignets et de guider mes mains vers ses fesses. Je posais donc mes mains sur elles et j’en profitais pour les caresser délicatement, histoire de déconcentrer la demoiselle dans ce qu’elle allait entreprendre. Et celle-ci commença par me lancer un sourire coquin avant de commencer à déboutonner mon pantalon en prétextant d’une manière innocente que c’était pour que nous soyons équitables. Elle avait sans doute raison, après tout, elle se tenait bien nue devant moi. Et une fois qu’elle eu finit, celui-ci glissa le long de mes jambes et j’en profitais pour le dégager à l’aide de mes pieds tout en profitant du fait que Malice collait sa peau contre la mienne en caressant mes cheveux passionnément. Elle pinçait également ma peau délicatement comme-ci cela ne lui suffisait pas d’être collée à moi. Sa cuisse alla également se blottir contre la mienne et celle-ci entama quelques mouvements dans le but de caresser la mienne. C’est alors que ma chère et tendre interrompit cet instant en me posant une question plutôt déroutante il est vrai. En effet, celle-ci me demanda si j’étais capable de l’aimer pour l’éternité, si j’étais capable de respecter cet engagement que je lui avais fait.

Son visage s’attrista à la suite de ses questions, elle alla alors se cacher dans mon cou, comme ci elle avait honte de ce qu’elle avait dit. Ou alors elle ne savait pas si je disais vraiment la vérité et je me dois donc de la rassurer. Mais avant même d’avoir pu ouvrir la bouche, la demoiselle s’excusa de cette question et prétexta qu’elle voulait être sûre que mes paroles soient la vérité vraie. Elle dit alors que cela ne nous empêcherait pas de nous amuser un peu, mais malheureusement j’eus un peu de mal à la croire sur le moment. Mais une nouvelle fois avant même d’avoir pu dire quelque chose, celle-ci m’amena vers le lit et s'assit à mes côtés sur le bord. Après un dernier regard, la demoiselle fondit sur moi et m’embrassa fougueusement en tenant mon visage avec ses deux mains, comme-ci j’allais m’évaporer. Mais je compte bien rester là mon amour, rien que pour toi, et pour l’éternité. Elle se recula alors de quelques centimètres et posa ses yeux sur mes lèvres avant de me dire qu’elle avait envie de moi et qu’elle allait être à la hauteur. Voilà le genre de réponse que je veux entendre.

Mais cette question de tout à l’heure me taraudait tout de même encore l’esprit. Il fallait que je la rassure. C’est pourquoi ma main alla se poser contre sa joue en la caressant tendrement à l’aide de mon pouce. Je déposais ensuite un doux baiser sur les lèvres de la demoiselle avant de dire d’une voix douce et rassurante :

« Malice, je ne te ferais pas ce genre de promesse si je n’étais pas certain de mon fait. Tu es celle que j’ai choisie. La seule pour qui mon cœur bat à tout rompre. Je suis absolument certain de t’aimer pour l’éternité, parce que pour moi, c’est une évidence. Tu peux te débarrasser de ce doute qui t’habite, il n’a pas lieu d’être. Je t’aime mon amour et plus que jamais j’ai envie de te le prouver... »

C’est ainsi que je vois le sexe, comme une preuve d’amour. Cet acte ne représente plus que ça pour moi désormais, le reste est futile. Soudain, pris dans un certain élan, mes lèvres allèrent une nouvelle fois se poser sur celles de ma partenaire. Mais cette fois je me permis d’ajouter une certaine fougue, une certaine passion, et tandis que ce baiser ce prolongeais, je saisis la demoiselle par la taille et la souleva de quelques centimètres pour ensuite la poser délicatement sur le dos. Ce baiser s'interrompit alors et je remontais ma tête de quelques centimètres, je voulais sentir le souffle de ma partenaire contre ma peau, raison pour laquelle je n’éloignais pas trop mon visage. J’eus alors un petit sourire mesquin, une envie coquine m’avait soudainement prise et je voulais l’assouvir. Je m’approchais alors de l’oreille de la demoiselle.

Celle-ci était difficile d’accès, car les cheveux de la demoiselle s’étaient placés devant elle. Mais à l’aide de ma main, je les déplaçais délicatement et je commençai alors à mordiller l’oreille de la demoiselle. Mes mains quant à elle allèrent se loger sur la poitrine de la demoiselle et elles firent plusieurs mouvements circulaires pour commencer. Pendant ce temps-là, ma langue alla titiller l’oreille de Malice, elle fit également quelques mouvements en passant sur elle avec une infime délicatesse. Ma langue alla alors descendre délicatement vers le cou de ma chère et tendre. Je commençai alors à le titiller avec la pointe de ma langue, tandis que mes doigts allèrent pincer délicatement les extrémités de la poitrine de Malice.

J’interrompis alors tous ses mouvements pour remonter mon visage vers celui de Malice, déposant un nouveau baiser sur ses lèvres, je lui dis qu’une voix sensuelle :

« Mademoiselle veut-elle se joindre à moi ? »

Dis-je avec un sourire amusé. Alors, veux-tu te joindre à moi Malice ? Voyons voir si tu es à la hauteur de mes espérances, car tout cela ne fait que commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis une Humaine et je suis une rebelle ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: « Mes deux couilles inexistantes. »
Amour: « Shou Hel... So what ? ♥ »
Pouvoir: « T'as besoin de ça pour te sentir fort, troufion ? »
Malice

Je suis une Humaine et je suis une rebelle ♥

Nombre de messages : 69
Pépites : 50
Date d'inscription : 09/07/2012

MessageSujet: Re: « Il suffit d'aimer pour être amoureux ; il faut témoigner qu'on aime pour être amant. » PV : Malice ♥.   Dim 14 Oct 2012 - 13:38



✖MALICE & SHOU ✖
« Il suffit d'aimer pour être amoureux ; il faut témoigner qu'on aime pour être amant. »


Shou m'annonça à son tour qu'il voyait la vie de la même façon que moi. Que l'un sans l'autre serait une vie vide, une vie qui n'a pas d'intérêt. Nous étions d'accord sur de nombreux points, et lui comme moi étions bel et bien décidé à s'engager pour le restant de nos jours. J'ai confiance en lui autant que j'ai confiance en l'amour que je lui porte. Pourquoi se contenter de livres et films à l'eau de rose sur des amours éternels si on peut sois-même vivre l'expérience ?
Je me contentais d'arborer un joli sourire à mon amant, ne trouvant rien d'autre à ajouter si ce n'est que reprendre ses mots pour les tourne à mon sens. Je n'allais pas me répéter, il sait très bien ce que je ressens. Je préfère à présent profiter de cette nuit qui est la nôtre, comme la toute première fois. Peut-être que nous allions aussi pouvoir essayer d'autres choses et se laisser aller avec plus de facilité étant donné que nous n'en sommes pas à notre première fois. Ça ne veut pas non plus dire se reposer sur ses lauriers, au contraire.. J'avais bien l'intention de lui faire perdre ses moyens de quelques façon qu'il soit.
Par ailleurs, je décidais alors de me laisser faire, sans doute subjuguer par son regard et son baiser fougueux grâce auquel il se permis de me soulever pour m'allonger sur le dos. Il me sourit d'une façon qui émoustillait mes sens, à tel point que je fus prise d'une vive chaleur à l'intérieur de mon corps. Chaleur qui ne faisait d'ailleurs qu'augmenter lorsqu'il vint à caresser mon oreille à l'aide de ses dents puis de sa langue. Je ne sais pas si c'était le contact de ces dernières ou sentir son souffle et la totalité de son corps nu contre le mien qui me rendait dans des états qui moi-même je ne m'imaginais pas. Je sentis alors ses mains se loger sur mon buste, ces dernières s'amusant à faire de doux mouvements circulaires avant de se faire plus taquin et d'embêter l'extrémité de ma poitrine, chose qui m'obligea à pousser un timide soupir de bien-être.

« Mademoiselle veut-elle se joindre à moi ? »

Dit-il en interrompant ses caresses avec une voix langoureuse.
Suite à cela, j'eus le réflexe idiot de lui tirer la langue comme s'il s'agissait d'une provocation venant de sa part, comme s'il s'imaginait que j'allais rester allonger à seulement déguster ses mouvements... Quoique je ne serais pas contre ceci dit, monsieur sait s'y prendre. Mais comme je l'ai dis, ce n'est pas une raison pour se reposer sur ses lauriers.

« Pour qui tu me prends ? »

Ajoutais-je d'une voix amusée à mon tour suivie d'un petit rictus.
Je comptais bien satisfaire mon cher et tendre une nouvelle fois pour débuter notre nouvelle vie à deux. Je ne sais pas si c'est une bonne chose, mais le fait d'avoir servi de jouet aux services d'un homme m'avait apporté de l'expérience. J'aurais, certes, préféré l'obtenir d'une façon moins délicate, mais il est impossible de retourner en arrière.
Je m'appuyais sur mes coudes, me redressant peu à peu en fixant les lèvres luisantes de Shou avant de presque me jeter sur elles et de lui arracher un baiser vif. Un baiser qui ne dura pas longtemps car je pris les devants, ma langue faisant le contour de sa bouche avant d'y souffler au creux en lui lançant quelques regards provocateurs à mon tour. Mes mains vinrent se poser sur ses homoplates que je me mise à griffer par inadvertance, sans doute trop concentrée dans ce que je lui faisais.

« Oups. »

Fis-je faussement. Oui, je ne m'en voulais pas tant que ça en réalité. J'aimais bien laisser des traces pour affirmer ma possessivité envers mon Shou. Oui « mon ». Je n'ai plus le droit de mettre des déterminants possessifs avant le nom de mon chéri ? Tant pis.
J'appuyais sur les épaules du jeune homme pour le pousser doucement. Une fois l'un en face de l'autre, à genoux sur les draps, mon menton vint à se caler dans le creux de son cou un long instant alors que mes bas enroulèrent son buste. Puis plus rien. Qu'est-ce qu'il m'arrivait au juste ? Je me sentais comme paralysée. Incapable de faire quoi que ce soit et de continuer sur ma lancée. Je me mettais à trembler longuement et à pleurer bêtement, cachant mes yeux du mieux que je pouvais de Shou bien que les larmes qui perlaient le long de son torse me trahissaient. Prenant mon courage à deux mains, je m'approchais de son oreille pour y murmurer faiblement;

« Je t'aime... Je t'aime tellement. »

Je repris mes esprits peu à peu, adressant un énième sourire à mon vampire pour lui assurer que tout va bien et qu'il n'y avait pas de quoi s'inquiéter. Par ailleurs, mes mains descendirent peu à peu après l'avoir allongé sur le dos à son tour, caressant le bord de son dernier vêtement avec mes ongles, ce qui devait éveiller chez lui quelques souvenirs. Je me fis plus langoureuse en laissant ma langue traverser son torse et finir au même niveau que mes ongles justement, déposant un suçon sur son bas-ventre.
Je ne tardais pas à cet endroit malheureusement pour lui, allant frotter mon intimité contre la sienne tout en prenant son visage entre mes mains et l'embrassant avec envie, murmurant entre deux tours de langue :

« Je te veux... »

Avec une certaine sensualité.
J'abaissais son sous-vêtement, histoire de nous mettre à égalité sans pour autant aller plus loin sans son accord, ce n'est pas mon genre voyons...

code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis un Vampire  et je suis un marchand ♥
avatar

Feuille de personnage
Maître/Hybride de: Personne / Personne.
Amour: Malice.. ♥.
Pouvoir: Manipulation du sang.
Shou Hel

Je suis un Vampire et je suis un marchand ♥

Nombre de messages : 77
Pépites : 50
Date d'inscription : 04/07/2012

MessageSujet: Re: « Il suffit d'aimer pour être amoureux ; il faut témoigner qu'on aime pour être amant. » PV : Malice ♥.   Jeu 8 Nov 2012 - 15:06

Mon amour ?

Je veux aller plus loin...

Mes caresses s'étaient interrompues. Non pas parce que je n’avais plus envie de couvrir Malice de mes attouchements, mais plutôt parce que je voulais qu’elle participe un peu elle aussi. Et pour cela je lui avais demandé de se joindre à moi. J’avais envie qu’elle joue un peu elle aussi, qu’elle profite un peu de ce moment pour me faire perdre mes esprits, car je sais pertinemment qu’à ce jeu elle est mon égale, elle est peut-être même meilleure que moi. Alors que je venais de lui faire cette demande, la demoiselle elle en profita pour me tirer la langue, en guise de provocation sans doute. Mais c’est qu’elle me cherche en plus, elle a vraiment le don pour me faire craquer. Elle me demanda alors pour qui je la prenais à cela j’avais envie de répondre quelque chose, mais je préférai finalement rester dans le silence et la laisser s’exprimer un petit peu. Car pour le moment elle n’avait pu ouvrir la bouche que pour laisser échapper quelques soupirs de plaisir. Je suppose que maintenant elle a envie de s’exprimer d’une autre façon que celle-là. Mais laquelle, c’est une excellente question. Je n’avais plus qu’à attendre pour voir, j’avais même hâte de voir ce qu’elle allait pouvoir faire.

La demoiselle s’aida alors de ses coudes pour se redresser avant de fixer mes lèvres d’un air langoureux. Et avant même que je ne puisse faire quoi que ce soit, Malice se jeta sur moi pour m’offrir un baiser fougueux et passionné. Mais ce moment fut de courte durée, car celle-ci décida alors de dessiner le contour de mes lèves à l’aide de sa langue. Elle en profita même pour y souffler dessus délicatement tout en me lançant des regards qui en disaient long, des intentions provocatrices, je savais ce que cela voulait dire, elle avait envie de moi, plus que jamais apparemment. C’est alors que les mains de la demoiselle allèrent se poser sur mes omoplates et les ongles de ma bien-aimée laissèrent une petite trace rouge sur ma peau. Je n’esquissai pas le moindre geste et je n’eus pas un seul rictus de douleur, j’étais habitué aux petites griffures et j’ai connu des douleurs beaucoup plus intenses que celles provoquées par des ongles qui griffent la peau. Malice avait visiblement pour intention de laisser une trace de son passage, voulait-elle figurer aux autres que je lui appartenais ? Cela ne m’étonnerait pas venant d’elle.

C’est alors que celle-ci appuya sur mes épaules avant de se retrouver à genoux face à moi. Elle alla alors poser son menton dans le creux de mon cou et puis... plus rien. Elle se contenta alors d’entourer mon buste de ses bras avant de fondre en larmes. Je ne comprenais pas ce qui lui arrivait et je ne pouvais donc pas intervenir de quelque façon que ce soit. Elle en venait même à trembler, comme-ci elle avait peur. Et alors que je voulus la prendre dans mes bras, celle-ci s’approcha de mon oreille pour me murmurer à quel point elle m’aimait. Et encore une fois je n’eus même pas le temps d’en placer une, Malice m’adressa un petit sourire avant de reprendre ses caresses. Elle s’aida de ses ongles pour me caresser tendrement le bas ventre, et après quelques instants, elle descendit sa langue au même endroit pour y déposer un léger suçon, encore un signe d’appartenance. Elle frotta alors son entrejambe contre la mienne en prenant mon visage entre ses mains, tout cela avant de déposer un énième baiser sur mes lèvres. Elle me murmura alors avec envie qu’elle avait envie de moi, ce à quoi je répondis par un petit sourire et un doux baiser. Il est temps de passer aux choses sérieuses.

Et cela la demoiselle l’avait bien compris, car elle en profita même pour abaisser mon sous-vêtement afin de l’enlever. Nous étions maintenant complètement nus, prêts à s’offrir l’un à l’autre. Mon regard alla se plonger dans celui de ma partenaire et mon visage alla alors se blottir contre la poitrine de la demoiselle. J’y déposais alors quelques suçons avant de pousser délicatement la demoiselle sur le lit. Celle-ci était maintenant allongée et à ma merci si je puis dire. Je m’approchais alors de son entrejambe pour y déposer un petit coup de langue pour commencer. Après cela, ma langue s’amusa à titiller l’intimité de la demoiselle, tandis que mes doigts firent de même. Et cela pendant quelques instants. Je remontais alors soudainement vers le visage Malice pour le contempler une nouvelle fois, je déposais ensuite un baiser sur son front avant de lui susurrer à l’oreille :

« J’en envie de toi mon ange... »

Le message est clair, je veux aller plus loin mon amour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Il suffit d'aimer pour être amoureux ; il faut témoigner qu'on aime pour être amant. » PV : Malice ♥.   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Il suffit d'aimer pour être amoureux ; il faut témoigner qu'on aime pour être amant. » PV : Malice ♥.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour rester en vie, il faut se battre. [Entrai. ft nocturne]
» Pour parler de soi, il faut parler de tout le reste. ? Jack&Aby
» [Manoir Dragonstone] “Pour savoir se venger, il faut savoir souffrir.” [Ryujia/Iseul]
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Aimer sans pouvoir le dire...(pv Ocean chérii :D)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Hybrid Life :: Yakusoku City :: ㄨ Quartier Chic :: Manoir Hel-